• français
  • English

Giacinto Scelsi aujourd’hui

(direction scientifique)

(couverture de Giacinto Scelsi aujourd’hui)
  • extraits .pdf (1,7 Mo)
  • livre
  • ISBN 978-2-916738-01-7
  • 20 x 25 cm (ép. 30 mm)
  • broché (collé)
  • 389 pages
  • 848 g
  • éditeur : Centre de documentation de la musique contemporaine
  • prix public TTC : 29,60 €

Émaillés de deux poésies originales respectivement signées par Joëlle Léandre et par André Pieyre de Mandiargues, ces actes des Journées européennes d’études musicales consacrées à Giacinto Scelsi (1905-1988) se composent de trois parties. Les deux premières concernent l’esthétique et l’analyse des opus (tant poétiques que sonores) de Giacinto Scelsi alors que la troisième se consacre à l’impact et à la résonance du compositeur sur l’art contemporain. Sont ainsi convoqués des rapprochements plus ou moins probables avec Walther Klein, Constantin Brancusi, Bernd Alois Zimmermann, György Kurtág, Tristan Murail, Dominique Lemaître et Thierry Alla. Alors que le premier chapitre se concentre sur les atours de la muse poétique, le rapport à la danse, la spécificité sonore ou encore la médiation culturelle et rituelle de la musique de Scelsi, le deuxième grand chapitre se focalise sur les techniques de composition, sur les modes de jeu et sur quelques partitions majeures (Ko-Tha, Les Chants du Capricorne, Konx-Om-Pax, Quatre pièces sur une seule note, Pranam II, Deuxième quatuor à cordes…). 
De l’alpha à l’oméga, à parcourir la table indicielle des matières, la simple lecture montre une volonté kaléidoscopique au niveau de la philosophie du contenu disciplinaire de l’ouvrage. Car nous avons tenu à convoquer plusieurs générations de musicologues, à multiplier à dessein les points de vue et à rassembler une danseuse, des compositeurs, des chefs d’orchestre, des poètes, des plasticiens et des éditeurs… autant de proches qui ont connu les habitudes et les desiderata du compositeur pianiste… mais également autant de jeunes chercheurs qui viennent pour la plupart de passer avec succès leur thèse.

Ainsi, au cœur de cette somme inédite de provenance intentionnellement multiple, le discours amical peut côtoyer l’analyse plus aride, comme la dissertation esthétique peut faire place à l’hommage essentiellement poétique…

Sommaire

  • Avant-propos. De l’alpha à l’oméga
    p. 7-11

    Pierre-Albert Castanet

  • Éléments esthétiques
    p. 13-102
  • À Giacinto
    p. 15-16

    Joëlle Léandre

  • La poésie de Giacinto Scelsi
    p. 17-30

    Jean-Baptiste Riffault

  • Entendre la danse avec Giacinto Scelsi – Au cœur du mouvement
    p. 31-46

    Muriel Jaër

  • Light in extension, commentaires et chronique de Konx-Om-Pax, œuvre par chœur et orchestre de Giacinto Scelsi
    p. 47-54

    Luciano Martinis

  • Le son dans l’œuvre de Giacinto Scelsi
    p. 55-62

    Irène Assayag

  • L’énergie sonore chez Giacinto Scelsi : rhétorique et autres réalités
    p. 63-68

    Hervé Augier

  • Scelsi, le temps ou la respiration du son
    p. 69-74

    Christine Menesson

  • Giacinto Scelsi, une méditation rituelle du son
    p. 75-82

    Aurélie Allain

  • L’esprit de l’ouïe. Le souffle, la prière et le rituel, bases de la « religion flottante » de Giacinto Scelsi
    p. 83-100

    Pierre-Albert Castanet

  • Aiôn : méditation sur une lecture de l’éternel
    p. 101-102

    Fabrice Duclos

  • Éléments analythiques
    p. 103-292
  • Ambivalence et ambiguïté du son de Giacinto Scelsi
    p. 105-120

    Pierre-Albert Castanet

  • S(u)ono Scelsi, techniques de l’être et du son dans l’écriture pour cordes
    p. 121-124

    Jean-Paul Dessy

  • Giacinto Scelsi et la percussion
    p. 125-142

    Christine Paquelet

  • La musique chorale de Giacinto Scelsi
    p. 143-152

    Michel Rigoni

  • Ko-tha, Trois Danses de Shiva pour guitare traitée comme instrument de percussion
    p. 153-170

    Julien Payan

  • Les chants du Capricorne
    p. 171-190

    Solange Ancona

  • Analyse de Konx-Om-Pax
    p. 191-200

    Harry Halbreich

  • La poétique du son dans l’œuvre de Giacinto Scelsi (À propos des Quattro Pezzi per orchestra et au-delà)
    p. 201-220

    Georges Bériachvili

  • L’esthétique des battements dans la musique de Giacinto Scelsi
    p. 221-242

    François-Xavier Féron

  • Surface et masse dans Pranam II (1973) de Giacinto Scelsi
    p. 243-264

    Grazia Giacco

  • Étude algorythmique de la structure du premier mouvement du Quatuor nº 2 de Giacinto Scelsi
    p. 265-291

    Marco Giommonni

  • Giacinto Scelsi et les autres
    p. 293-364
  • Giacinto Scelsi et Walther Klein
    p. 295-302

    Friedrich Jaecker

  • Giacinto Scelsi–Constantin Brancusi : vies parallèles
    p. 303-310

    Nicola Cisternino

  • Sur quelques points communs entre les musiques de Scelsi, Bernd Alois Zimmermann et Klaus Huber
    p. 311-322

    Pierre Michel

  • Scelsi/Murail – ondes croisées
    p. 323-334

    Thierry Alla

  • Scelsi/Kurtag : régression, expansion
    p. 335-340

    Nicolas Darbon

  • Une approche du lyrisme comme sens acoustique et dramaturgique dans l’interconnexion entre Giacinto Scelsi et Dominique Lemaître
    p. 341-364

    Sophie Stevance

  • Scelsi
    p. 365-366

    André Pieyre de Mandiargues

  • Chronologie et discographie des œuvres musicales de Giacinto Scelsi
    p. 367-380
  • Les auteurs
    p. 381-384
  • Index
    p. 385-387

© SYMÉTRIE 1999-2017. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 4 avril 2012

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...