• français
  • English

Guillaume Bouteiller

Né à Paris en 1788, Guillaume Bouteiller eut comme premier maître Angelo Tarchi (1760-1814), un ancien élève du conservatoire de Naples installé dans la capitale française en 1797. Admis au Conservatoire de Paris, Bouteiller se présenta, en 1806, au concours de Rome récemment créé (1803) et fut récompensé par un premier prix pour sa cantate Héro et Léandre, sur un texte de Saint-Victor. Malgré ce premier succès, le jeune compositeur préféra décliner l’offre du voyage à Rome. Il engagea ainsi – le premier – une série de désistements qui firent scandale sous l’Empire. Après ce refus, Bouteiller opta pour une carrière administrative. Il continua pourtant à pratiquer occasionnellement la composition : on lui doit ainsi un opéra-comique, Le Trompeur sans le vouloir, dont les librettistes (Auguste Creuzé de Lesser, Jean-Baptiste Vial et Jean-François Roger) étaient alors célèbres pour leur collaboration avec Nicolas Isouard, la coqueluche du moment. Représenté le 26 mai 1817 au théâtre de l’Opéra-Comique, l’ouvrage de Bouteiller ne rencontra aucun succès et fut – semble-t-il – le dernier essai lyrique du compositeur. La date de sa mort ne nous est pas connue.

© SYMÉTRIE 1999-2017. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 15 août 2011

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...