• français
  • English

Nicolas Isouard (1773-1818)

Né à Malte, d’origine française, Nicolas Isouard (plus tard appelé Nicolo) s’engagea d’abord dans une carrière militaire puis dans le commerce. Mais sa passion pour la musique lui fit abandonner cette orientation et il se consacra bientôt exclusivement à l’apprentissage de la composition. Après avoir été maître de chapelle de l’ordre de Malte, et avoir composé nombre de pièces religieuses et quelques opéras italiens, Isouard s’installa à Paris en 1799. Lié d’amitié avec Rodolphe Kreutzer, il collabora avec lui pour Le Petit Page ou La Prison d’État (1800) puis pour Flaminius à Corinthe (1801). Le succès de Michel-Ange (1802) et de L’Intrigue aux fenêtres (1805) conforta son statut de compositeur d’opéras-comiques et, à partir de cette époque, Isouard devint la coqueluche des salons parisiens. L’absence de Boieldieu, alors installé en Russie, lui laissa pleine liberté de briller à l’Opéra-Comique par les expériences les plus variées. Certains de ses ouvrages se maintiendront au répertoire de l’institution pendant tout le xixe siècle, et même jusqu’au début du xxe siècle. Parmi eux, citons Les Rendez-vous bourgeois (1807),?? Joconde?? et Jeannot et Colin (1814). Le chef-d’œuvre d’Isouard reste sans conteste Cendrillon (1810) qui associe au merveilleux d’un conte de fées la bravoure vocale de certains des rôles, en particulier des deux sœurs de Cendrillon confiées à des sopranos d’agilité aux lignes extrêmement vocalisantes (duo « Ah ! ma sœur pour nous quelle gloire » et boléro de Clorinde). Isouard s’éteint en 1818, amer de la victoire à l’Institut de son grand rival Boieldieu.

Publications

opéra-comique en un acte
  • extraits .pdf (630 ko)
  • partition pour orchestre
  • conducteur et matériel
  • 8 min
  • ISMN 979-0-2318-0342-6
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 52 pages
  • location
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : série Centre de musique romantique française

Bibliographie

Isouard, Nicolas. Ouverture de Lulli et Quinault ou Le Déjeuner impossible, opéra-comique en un acte, Symétrie, 2008, 52 p.

© SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 12 septembre 2011

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...