Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Olivier Schmitt

Mosellan d’origine, Olivier Schmitt a été cinq fois primé au Conservatoire national de région de Metz en orgue et en composition. Il est docteur en musicologie de l’université de Paris IV-Sorbonne pour sa thèse sur Les Mutations de l’orgue en France et en Alsace-Moselle entre 1840 et 1914. Également harmoniumiste, il participe au mouvement de réhabilitation de l’orgue expressif par des concerts et des articles sur la facture et le répertoire de cet instrument. Il a travaillé auprès du Palazzetto Bru Zane pour l’édition de partitions de musique de chambre encore inconnues de Théodore Gouvy et est l’auteur d’une version pour petit ensemble de l’oratorio Le Paradis perdu de Théodore Dubois.