• français
  • English

Le Chant des muses chrétiennes

Cantique spirituel et dévotion en France (1685-1715)

(couverture de Le Chant des muses chrétiennes)
  • extraits .pdf (390 ko)
  • livre
  • ISBN 978-2-85357-015-2
  • 18,5 x 23,5 cm (ép. 29 mm)
  • cousu broché
  • 408 pages
  • 1 238 g
  • éditeur : Société française de musicologie
  • prix public TTC : 38,80 €

Issue d’une tradition plus que centenaire, la musique religieuse de langue française manifeste, après la Révocation de l’Édit de Nantes, de nouvelles orientations. Parallèlement aux productions parodiques et populaires, les cantiques et airs spirituels composés sur les plus beaux recueils de poésie lyrique chrétienne, comme les Cantiques spirituels de Racine, les Stances chrétiennes de l’abbé Testu ou les Psaumes de la pénitence d’Élisabeth-Sophie Chéron, explorent toutes les ressources de la musique baroque française et offrent un témoignage de civilisation et de culture aussi éloquent que les meilleures réussites des genres profanes et religieux latins. Ces cantiques spirituels savants sont signés des plus grands noms – Michel-Richard de Lalande, Pascal Colasse ou André Campra – mais aussi de musiciens aujourd’hui moins connus comme Bénigne de Bacilly, Jean-Baptiste Moreau, Pierre-César Abeille ou Antonia Bembo, qui jouèrent un rôle important dans le succès de ce répertoire.
 Du fait de leur spécificité linguistique, les cantiques spirituels savants se situent hors des canons stylistiques de la musique religieuse latine et témoignent de divers degrés d’assimilation des modèles profanes mais également de recherches formelles très originales en fonction de leur destination et des sensibilités religieuses qui les portent. 
Loin d’être circonscrits à la maison royale Saint-Louis de Saint-Cyr, ils constituent un divertissement dévot qui convenait aussi bien à la pratique musicale domestique qu’aux concerts des salons aristocratiques et de la cour. Plus largement, à travers les systèmes de pensée esthétiques, spirituels ou idéologiques qui le modèlent et les pratiques dévotionnelles qui le portent, le répertoire des cantiques spirituels savants ouvre un chemin étroit mais éclairant dans la culture du xviie siècle.

Sommaire

  • Introduction
    5
  • Chapitre I. Poètes et poésies
    11-44
  • Les paraphrases bibliques : psaumes et cantiques
    11
  • Les poésies religieuses originales
    23
  • Chapitre II. Les formes brèves : airs et cantiques spirituels
    45-80
  • L’air spirituel
    45
  • Psaumes, cantiques et noëls
    67
  • Chapitre III. Vers de nouveaux modèles
    81-128
  • Recherche d’unité stylistique
    82
  • Traitement par numéros
    94
  • Chapitre IV. Foyers et diffusion
     129-176
  • Louis XIV et sa Cour
    129
  • L’édition
    144
  • les maisons religieuses
    154
  • Le cas de Saint-Louis de Saint-Cyr
     159
  • Chapitre V. Enjeux éthiques et esthétiques
     177-220
  • L’héritage de la tradition : pérennité d’une vocation missionnaire ?
    178
  • De la pédagogie au plaisir
    193
  • Conclusion
     221
  • Catalogue des cantiques spirituel savants (1672-1715)
    249
  • Répertoire es cantiques savants de Saint-Cyr
    326
  • Sources et bibliographie
    345
  • Index des noms de personnes
     371
  • Table des incipit
    383

© SYMÉTRIE 1999-2017. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 7 mars 2012

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...