Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Les Esquisses de Richard Wagner pour « Siegfried’s Tod » (1850)

essai de poïétique

Entre le 27 juillet et le 12 août 1850, Wagner a écrit deux esquisses musicales pour Siegfried’s Tod, première version du Götterdämmerung. Cette étude présente et commente la première transcription complète, comparative et critique de ces esquisses. Discutant les travaux antérieurs que Curt von Westernhagen et Robert Bailey leur avaient consacrés, Jean-Jacques Nattiez propose sa propre « intrigue » du processus créateur révélé par ces traces et donne sa version des raisons pour lesquelles Wagner a décidé de remonter du Götterdämmerung au Rheingold. À cet égard, l’irruption inattendue et la présence du thème de la chevauchée des Walkyries dans ces manuscrits joue un rôle important. Au début et à la fin de son texte, l’auteur souligne l’analogie entre la démarche créatrice de Wagner et celle de Proust.

Sommaire

  • Avant-propos5
  • Première partie : Des trois Nornes aux walkyries7
  • Seconde partie : Édition critique des deux esquisses de Richard Wagner pour Siegfried’s Tod71
  • Post-Scriptum137
  • Bibliographie145
  • Index des concepts et des idées153
  • Index des noms de personnes et des œuvres155