Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Phasmes

(de Laocoonte)

Issue d’une commande du S.W.R. Radio-Sinfonieorchester de Stuttgart, cette œuvre est pour violoncelle et grand orchestre : trois flûtes (dont deux flûtes piccolo en plus), un hautbois, un hautbois d’amour, un cor anglais, une clarinette (avec une clarinette piccolo), un cor de basset, une clarinette contrebasse, deux bassons, un contrebasson, quatre cors, deux trompettes, trois trombones, un tuba, plusieurs percussions (deux grosses caisses, 2 vibraphones, un cymbalum, un tam, trois toms et deux bongos), un célesta, un piano, une harpe, des premiers violons (divisés par deux), des seconds violons (divisés par deux), des altos (divisés par deux), des violoncelles (divisés par trois) et des contrebasses (divisées par quatre).
Cet effectif fait donc appel à différents timbres, preuve d’une parfaite maîtrise de l’orchestre et de la recherche d’une couleur particulière.

Cette œuvre suit une progression qui nous mène vers la lumière en enchaînant trois mouvements :

I. Heurté et sinueux
II. Lyrique
III. Vers l’épanouissement – Luminoso, presque aveuglé (um eine Verstigenheit)

Création par Jean-Guihen Queyras avec l’orchestre symphonique de la radio de Stuttgart sous la direction de Brad Lubman, 2006.

Nomenclature

3 flûtes (1e et 2e jouant la petite flûte), 1 hautbois, 1 hautbois d’amour, 1 cor anglais, 1 clarinette, 1 cor de basset, 1 clarinette contrebasse, 2 bassons, 1 contre-basson, 4 cors, 2 trompettes, 3 trombones, 1 tuba, percussionistes 1 et 3 (vibraphones, grosse caisse, tam, 2 bongos, 3 tom), percussioniste 2 (cymbalum, grosse, caisse au pied, 1 piano-célesta), 1 harpe, 1 violoncelle solo, cordes (14, 12, 10, 8, 6).

Autres formes

(couverture de Phasmes)

Phasmes

(de Laocoonte)
(couverture de Phasmes)

Phasmes

(de Laocoonte)