• français
  • English

L’éducation musicale de Louis XV

Tempus Perfectum n° 4

(couverture de L’éducation musicale de Louis XV)
  • extraits .pdf (940 ko)
  • numéro de revue
  • n° 4
  • ISBN 978-2-36485-003-3
  • 21 x 29,7 cm (ép. 2 mm)
  • cahier agrafé
  • 20 pages
  • 79 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 12,00 €

    Que sait-on des goûts de Louis XV dans les domaines de la musique et de la danse ? Louis XV – surnommé le Bien-aimé –, arrière-petit-fils de Louis XIV, malgré une éducation artistique parfaitement « versaillaise », ne semble pas avoir apprécié plus que de raison la musique et la danse, bien qu’il eût parfaitement conscience du rôle « médiatique » de ces deux disciplines.

    Il n’en demeure pas moins que des musiciens d’importance exercent sous le règne de Louis XV, comme le montre l’« Estat des officiers ordinaires de la Maison du Roy » pour l’année 1715, qu’il s’agisse de Michel-Richard Delalande, Jean-Baptiste Henry d’Anglebert ou encore de Robert de Visée…

    À travers l’éducation musicale du roi, Benoît Dratwicki, évoque le climat artistique à Versailles sous le règne de Louis XV et décrit notamment les grands ballets qui furent donnés dans le but d’asseoir dans l’imaginaire des Français l’image d’un roi s’inscrivant dans la continuité du grand Louis XIV qui avait mené la France à son apogée artistique et politique.

    Cyril Bongers, spécialiste de Gabriel Pierné, propose un état des lieux de la discographie du compositeur. Prix de Rome de musique à dix-neuf ans, directeur des Concerts Colonne pendant de nombreuses années, Gabriel Pierné est surtout resté dans les mémoires pour son action, en tant que chef d’orchestre, envers la musique française. Depuis quelques années, grâce aux efforts d’orchestres, d’interprètes, de maisons de disques et d’institutions culturelles fortement impliqués dans un travail de redécouverte d’œuvres méconnues ou négligées du patrimoine musical français, la musique de Gabriel Pierné – entre autres – suscite, dans un juste retour des choses, un nouvel intérêt auprès du public.

    Sommaire

    • L’éducation musicale de Louis XV
      3-14
    • Le personnel musical de la cour
      4
    • Louis XV et la danse
      5
    • Le bal paré, substitut du ballet de cour ?
      12
    • Histoire de girations, introduction à la discographie de Gabriel Pierné
      15

    © SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 3 septembre 2012

    SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

    ...