Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Éric Heidsieck

Né à Reims le 21 août 1936 de parents musiciens amateurs, immédiatement attiré par le clavier, il improvise à cinq ans au piano avant de savoir lire les notes. Il écrit en 1955 ses premières cadences pour l’enregistrement des concertos de Mozart et obtient un Grand prix du disque en 1959 avec les concertos n° 21 et n° 24. À l’occasion de l’enregistrement intégral des 6 suites pour clavier de Haendel, il donne une transcription virtuose de la Passacaille de la suite n° 7 en sol mineur et termine la suite n° 11 en mineur laissée inachevée par Haendel.

Depuis 1980, Éric Heidsieck a écrit plusieurs cycles de mélodies pour voix et piano : Le Sablier d’après Hervé Roy, Amare Doloris Amor et Les Quatre Éléments d’après Maurice Courant.

Éric Heidsieck est également un pianiste concertiste international, ancien élève de Wilhem Kempff et d’Alfred Cortot, et a des dizaines d’enregistrements à son actif. Il a aussi enseigné au Conservatoire national supérieur de musique de Lyon.

Publications

(couverture de Cadences et points d’orgue)

Cadences et points d’orgue

pour les concertos de Mozart
(couverture de Cadences et points d’orgue)

Cadences et points d’orgue

Pour les concertos de Mozart
(couverture de Cadences et points d’orgue)

Cadences et points d’orgue

pour les concertos de Mozart
(couverture de Cadences et points d’orgue)

Cadences et points d’orgue

pour les concertos de Mozart
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Stravinski, de Prokoviev »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Beethoven, de Mozart, de Bach »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Debussy, de Couperin, de Ravel en passant par la Renaissance »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière contemporaine, Dies Iræ, à la manière de Hindemith »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Rachmaninov, de Grieg, de Fauré »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Schubert, de Chopin, de Liszt »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise, « à la manière de Mendelssohn, de Brahms, Introduction et thème alla Karl Maria von Weber »
(couverture de Hommage à Rouget de Lisle)

Hommage à Rouget de Lisle

Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Haendel, préromantique et de Schumann »

Format bibliographique à copier

Heidsieck, Éric. Cadences et points d’orgue, pour les concertos de Mozart, Symétrie, 2005, 30 p.
Heidsieck, Éric. Cadences et points d’orgue, pour les concertos de Mozart, Symétrie, 2005, 34 p.
Heidsieck, Éric. Cadences et points d’orgue, pour les concertos de Mozart, Symétrie, 2005, 34 p.
Heidsieck, Éric. Cadences et points d’orgue. Pour les concertos de Mozart, Symétrie, 2005, 34 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Debussy, de Couperin, de Ravel en passant par la Renaissance », Symétrie, 2002, 12 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Rachmaninov, de Grieg, de Fauré », Symétrie, 2002, 12 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Stravinski, de Prokoviev », Symétrie, 2002, 12 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière contemporaine, Dies Iræ, à la manière de Hindemith », Symétrie, 2002, 12 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise, Symétrie, 2002, 108 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Beethoven, de Mozart, de Bach », Symétrie, 2002, 12 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Schubert, de Chopin, de Liszt », Symétrie, 2001, 16 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise, « à la manière de Mendelssohn, de Brahms, Introduction et thème alla Karl Maria von Weber », Symétrie, 2001, 16 p.
Heidsieck, Éric. Hommage à Rouget de Lisle. Paraphrase sur La Marseillaise « à la manière de Haendel, préromantique et de Schumann », Symétrie, 2001, 12 p.