François-Joseph Gossec (1734-1829)

Né en 1734 aux Pays-Bas, François-Joseph Gossec reçoit, dès l’âge de six ans, une formation en violon, clavecin, harmonie et composition. C’est à Paris, où il arrive en 1751, qu’il effectue toute sa carrière musicale et pédagogique jusqu’à sa mort en 1829. Soutenu par Rameau, il est engagé comme violoniste et continuiste chez Alexandre-Jean-Joseph Le Riche de La Popelinière. Il prendra d’ailleurs la direction de l’orchestre à la mort de son maître en 1756. Fondateur de plusieurs associations de concerts, dont le Concert des amateurs ou le Concert spirituel, Gossec dirige, à partir de 1784, l’École royale de chant et de déclamation. Celle-ci deviendra l’Institut national de musique, le Conservatoire, sous son impulsion et celle de Grétry. Il y enseignera d’ailleurs la composition jusqu’en 1814.
Comme beaucoup de musiciens, Gossec fut très actif dans le mouvement révolutionnaire. Son répertoire comprend de nombreuses marches, symphonies pour vents ou chansons, qui servent le nouveau régime et relèvent d’une « musique civique ». L’Offrande à la liberté (1792), avec son orchestration de La Marseillaise, en est un exemple manifeste.
Il reste également célèbre pour sa musique instrumentale et sa cinquantaine de symphonies qui ont contribué au développement du genre en France et lui valurent le surnom de « père de la symphonie française », principalement parce qu’« à chaque étape du développement de la symphonie en France, il se trouva parmi les innovateurs ». Les premières, antérieures à celles de Haydn, sont très italiennes avec leurs trois mouvements et leur orchestration pour cordes, alors qu’à partir de l’opus 4, l’ajout du menuet-trio, l’intégration des bois et le bithématisme de la forme sonate témoignent de l’influence de l’école de Mannheim.

Publications

opus 6 n°3
  • extraits .pdf (140 ko)
  • partition pour orchestre
  • conducteur et matériel
  • 15 min
  • ISMN 979-0-2318-0331-0
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • location
  • éditeur : Symétrie
opus 6 n°3
  • extraits .pdf (650 ko)
  • partition pour orchestre
  • conducteur
  • 15 min
  • ISMN 979-0-2318-0330-3
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 32 pages
  • 95 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 30,00 €

Bibliographie

Gossec, François-Joseph. Symphonie en ut mineur, opus 6 n°3, Symétrie, 2017.
Gossec, François-Joseph. Symphonie en ut mineur, opus 6 n°3, Symétrie, 2017, 32 p.

© SYMÉTRIE 1999-2017. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 8 septembre 2017

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...