Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Air de Barnabé extrait du Maître de chapelle

« Ah ! Quel bonheur de pressentir sa gloire… »

Ferdinando Paër (1771-1839)

Le Maître de Chapelle ou Le Souper imprévu, opéra comique en deux actes créé à l’Opéra-Comique le 29 mars 1821, fut composé sur un livret de Sophie Gay. L’air de Barnabé « Ah ! Quel bonheur de pressentir sa gloire… » (acte I) en reste la page la plus célèbre. Le maître de chapelle détaille à sa cuisinière Gertrude les séquences de l’opéra qu’il est en train de composer, se promettant un triomphe sans exemple. Paër tire autant d’effets comiques de la voix (imitant tour à tour les flûtes, les cors, les timbales ou les bassons) que de l’orchestre, déployant de nombreux effets de timbres et de dynamiques qui soulignent parfaitement les intentions du texte. Tout imprégné de l’école française de Grétry et Boieldieu, cet air doit aussi beaucoup à Rossini et à l’opera buffa.

Nomenclature

1 flûte, 2 hautbois, 2 clarinettes, 2 bassons, 2 cors, cordes