Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Petit Magnificat


et Xavier Janot (édition scientifique)

préface de
Bernard Dompnier

Le Petit Magnificat est un motet à numéros découpé en sept parties.

La pièce se présente sous forme entièrement manuscrite comme toutes les œuvres de Grénon actuellement connues. Nous sommes en possession d’un conducteur à cinq parties et d’une série de parties séparées vocales incomplètes.

Ce Petit Magnificat est très clairement daté  : «  Saintes le 25e mars 1768  » (fête de l’Annonciation). Il s’agit de la dernière œuvre connue de Grénon et signée de sa main. Le fonds de la cathédrale du Puy recense 82 œuvres de Louis-Charles Grénon dont une est très proche de ce Magnificat  : un Dixit à cinq daté du 16 mars 1768 et également signé de la main du compositeur.

Ce motet, typiquement «  à la française  » de par son chœur à cinq voix, distribue, conformément à la tradition, les voix de  dessus (sol 2e), haute-contre (ut 3e), haute-taille (ut 4e), basse-taille (fa 3e) et basse (fa 4e) plus une basse instrumentale.

La présente édition restitue en clés modernes cette pièce qui peut être interprétée en petit ensemble vocal comme en grand chœur, en adaptant l’instrumentation du continuo.

Xavier Janot

Nomenclature

solistes, chœur à cinq voix et basse continue