Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Georges Escoffier

Diplômé de l’Institut d’études politique de Lyon et de sociologie (diplôme d’études supérieures spécialisées de sociologie appliquée à l’action culturelle), docteur en musicologie (École pratique des hautes études), Georges Escoffier est professeur certifié de sciences économiques et commerciales en lycée agricole.
Chef de chœur (Ensemble vocal de l’Ouest de Lyon), il est occasionnellement arrangeur et compositeur. Dans une autre vie, il a été acousmate, organiste et directeur d’école de musique.
Georges Escoffier a participé à diverses publications : une quarantaine d’articles, des contributions à des colloques ou des ouvrages collectifs sur ses axes d’études principaux : les maîtrises capitulaires, les troupes de théâtres lyriques, l’orphéon, les concerts et plus largement les pratiques vocales des amateurs, la condition sociale des musiciens et les rapports musique-société entre entre le xviiie et le xxe siècles.
Il enseigne l’économie et la sociologie de la musique au département de Musicologie depuis 1998 et l’analyse des politiques musicales à l’université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand.

Publications

(couverture de Mise en voix des chœurs)

Mise en voix des chœurs

179 formulettes variées et vivantes pour développer la vigilance aux voyelles
(couverture de Dixit Dominus)

Dixit Dominus


et Xavier Janot (édition scientifique)
(couverture de Petit Magnificat)

Petit Magnificat


et Xavier Janot (édition scientifique)

auteur de

  1. chapitre « Société des quatuors et quatuors en société à Lyon à la Belle Époque », p. 45-64.
(couverture de Le Quatuor à cordes, vers les séductions de l’extrême)

Le Quatuor à cordes, vers les séductions de l’extrême

, et (direction scientifique)

auteur de

  1. chapitre « De la protection aristocratique au marché de l’édition musicale : la promotion des œuvres de Michel Corrette à travers la presse », p. 59-104.
(couverture de Regards sur Michel Corrette)

Regards sur Michel Corrette

et (direction scientifique)

auteur de

  1. article « Les emplois de maître de musique des cathédrales au xviiie siècle : un salariat ambigu », p. 325-346.
(couverture de Revue de musicologie, t. 94/2 (2008))

« Revue de musicologie, t. 94/2 (2008) »

    auteur de

    1. chapitre « Un tout petit monde : mélodies, mondanités et charité, quelques éléments de repérage des pratiques vocales du patriciat lyonnais à la Belle Époque », p. 245-286.
    (couverture de Aspects de la mélodie française)

    Aspects de la mélodie française

    (coordination)

    auteur de

    1. article « La circulation des troupes de théâtre lyrique dans le Sud-Est (1750-1789) : un premier bilan de recherche sur un réseau de diffusion culturelle », p. 41-60.
    (couverture de Revue de musicologie, t. 92/1 (2006))

    « Revue de musicologie, t. 92/1 (2006) »

      auteur de

      1. article « Formes institutionnelles et enjeux sociaux des pratiques musicales : l’exemple du Concert de Grenoble », p. 5-32.
      (couverture de Revue de musicologie, t. 87/1 (2001))

      « Revue de musicologie, t. 87/1 (2001) »

        auteur de

        1. article « La maîtrise de la collégiale d’Aurillac : une institution sans tradition », p. 247-258.
        (couverture de Revue de musicologie, t. 81/2 (1995))

        « Revue de musicologie, t. 81/2 (1995) »

          auteur de

          1. article « La maîtrise de la collégiale de Beaujeu au xviiie siècle : un dispositif musical et institutionnel minimal… », p. 150-160.
          (couverture de Revue de musicologie, t. 78/1 (1992))

          « Revue de musicologie, t. 78/1 (1992) »

            Format bibliographique à copier

            Escoffier, Georges. Mise en voix des chœurs, 179 formulettes variées et vivantes pour développer la vigilance aux voyelles, préface de Alain Desseigne, Symétrie, 2016, 56 p.
            Escoffier, Georges. « Société des quatuors et quatuors en société à Lyon à la Belle Époque », Le Quatuor à cordes, vers les séductions de l’extrême, direction scientifique de Mélanie Guérimand, Muriel Joubert et Denis Le Touzé, Microsillon, 2016, p. 45-64.
            Escoffier, Georges. « De la protection aristocratique au marché de l’édition musicale : la promotion des œuvres de Michel Corrette à travers la presse », Regards sur Michel Corrette, direction scientifique de Yves Jaffrès et Pierre Saby, Microsillon, 2011, p. 59-104.
            Escoffier, Georges. « Les emplois de maître de musique des cathédrales au xviiie siècle : un salariat ambigu », Revue de musicologie, tome 94, n° 2, 2008 : « Revue de musicologie, t. 94/2 (2008) (Revue de musicologie tome 94, n° 2, 2008) », Société française de musicologie, p. 325-346.
            Escoffier, Georges. « Un tout petit monde : mélodies, mondanités et charité, quelques éléments de repérage des pratiques vocales du patriciat lyonnais à la Belle Époque », Aspects de la mélodie française, coordination de Gérard Streletski (1953-2013), Symétrie, 2008, p. 245-286.
            Escoffier, Georges. « La circulation des troupes de théâtre lyrique dans le Sud-Est (1750-1789) : un premier bilan de recherche sur un réseau de diffusion culturelle », Revue de musicologie, tome 92, n° 1, 2006 : « Revue de musicologie, t. 92/1 (2006) (Revue de musicologie tome 92, n° 1, 2006) », Société française de musicologie, p. 41-60.
            Escoffier, Georges. « Formes institutionnelles et enjeux sociaux des pratiques musicales : l’exemple du Concert de Grenoble », Orgues nouvelles, tome 87, n° 1, 2001 : « Revue de musicologie, t. 87/1 (2001) (Revue de musicologie tome 87, n° 1, 2001) », Société française de musicologie, p. 5-32.
            Escoffier, Georges. « La maîtrise de la collégiale d’Aurillac : une institution sans tradition », Orgues nouvelles, tome 81, n° 2, 1995 : « Revue de musicologie, t. 81/2 (1995) (Revue de musicologie tome 81, n° 2, 1995) », Société française de musicologie, p. 247-258.
            Escoffier, Georges. « La maîtrise de la collégiale de Beaujeu au xviiie siècle : un dispositif musical et institutionnel minimal… », Orgues nouvelles, tome 78, n° 1, 1992 : « Revue de musicologie, t. 78/1 (1992) (Revue de musicologie tome 78, n° 1, 1992) », Société française de musicologie, p. 150-160.
            Grénon, Louis-Charles, Escoffier, Georges & Janot, Xavier (édition scientifique). Dixit Dominus, préface de Bernard Dompnier, Symétrie, 2014, 92 p.
            Grénon, Louis-Charles, Escoffier, Georges & Janot, Xavier (édition scientifique). Petit Magnificat, préface de Bernard Dompnier, Symétrie, 2014, 58 p.