• français
  • English

Pratiques musicales féminines

discours, normes, représentations

et (direction scientifique)

(couverture de Pratiques musicales féminines)
  • extraits .pdf (5,9 Mo)
  • livre
  • ISBN 978-2-36485-046-0
  • 17 x 24 cm (ép. 21 mm)
  • cousu broché
  • 224 pages
  • 455 g
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : Symétrie Recherche
  • prix public TTC : 32,00 €

Le fait d’être une femme a-t-il eu, historiquement, une incidence sur les pratiques des musiciennes ? S’il est aujourd’hui avéré que le genre du musicien n’influe pas directement sur le son produit – à l’exception évidente de la voix –, les interdits sociaux ou culturels qui pesaient et pèsent encore sur les pratiques musicales féminines ont nécessairement eu des conséquences sur ces dernières, qu’il s’agisse du choix de l’instrument, de la position de l’instrumentiste ou de l’accès même des femmes à l’apprentissage de la musique.
Les différentes contributions envisagent ces questions en examinant un large spectre de pratiques musicales, allant de la composition à l’interprétation instrumentale et vocale, en passant par le professorat et le mécénat, les activités rémunérées ou non, les performances privées, publiques ou semi-publiques. Différents espaces sont ainsi pris en considération : le foyer, la cour, le couvent, l’académie, la ville, le conservatoire, la scène, autant de lieux qui, de la Renaissance à la fin du xixe siècle, ont joué un rôle ambivalent pour les pratiques musicales des femmes en Europe occidentale.
À travers ces études de cas, on mesure les mutations et les constantes des attendus de la féminité, ainsi que la redéfinition permanente des contours du licite et de l’illicite, de la décence et de l’inconvenance, en fonction des époques et des contextes sociaux et culturels. À la croisée de l’histoire culturelle de la musique, de l’histoire des femmes et de l’histoire du genre, cet ouvrage place les femmes au centre de l’histoire de la musique tout en mettant en lumière le rôle des pratiques musicales dans la constitution des normes de genre et leurs perpétuelles transformations.

Sommaire

  • Introduction
    p. 1-10

    Caroline Giron-Panel , Catherine Deutsch

  • Partie 1 : Éducation musicale et discours normatifs
    p. 11-94
  • Musique, institutio féminine et normes de genre dans l’Italie de la première modernité
    p. 13-34

    Catherine Deutsch

  • Quelques échos des pratiques musicales dans l’éducation des filles au xviiie siècle
    p. 35-56

    Martine Sonnet

  • Du salon au conservatoire  : l’éducation musicale des filles au xixe siècle à Strasbourg
    p. 57-74

    Estelle Freyermuth

  • De l’ hortus clausus à la chambre de musique  : l’enseignement de la musique à Naples dans la première moitié du xixe siècle
    p. 75-94

    Carla Conti

  • Partie 2 : Espaces de représentations et d’autoreprésentations
    p. 95-190
  • Images de musique, images de femmes
    p. 97-108

    Massimo Privitera

  • Élisabeth Jacquet de La Guerre, «  première musicienne du monde  »  ?
    p. 109-120

    Catherine Cessac

  • Le chant, la règle et la clôture  : définir l’ ethos du chant monastique à l’époque moderne
    p. 121-142

    Fabien Guilloux

  • «  Le dame accademiche  »  : présence musicale au féminin dans les académies italiennes
    p. 143-158

    Inga Mai Groote

  • Les chanteuses au Concert spirituel  : parcours et répertoire
    p. 159-174

    Cécile Queffélec

  • Cahier couleur
    p. 175-190
  • Index des personnes
    p. 191-200
  • Index des œuvres
    p. 201-206

© SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 13 mai 2016

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...