Quatuor n° 2

en ré mineur

C’est le second quatuor du catalogue, composé en 1922 ; il est dédié à Marcel Armengaud, industriel ami du compositeur, excellent violoniste amateur. Trois mouvements contrastés mais également lyriques. L’obsession expressionniste qui caractérise l’écriture de Lucien Durosoir touche ici à chaque détail : forte individualisation de chaque discours instrumental, abondance des mentions de caractère interprétatif, nuances extrêmes et rythmes opposés ; ces caractéristiques gagnent même la « Berceuse » centrale, déchirée entre un « Adagio » de « morne désespérance » et des épisodes rapides qui culminent dans l’« Allegro giocoso ». Une œuvre qui devrait faire date dans son époque.

Sommaire

  • I. Andante espressivo – Allegro agitato
  • II. Berceuse
  • III. Énergique

Extraits sonores

disqueUn enregistrement sur disque compact du Quatuor no 2 est disponible sous le label Alpha.

Andante espressivo – Allegro agitato
Berceuse
Énergique