Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Anik Lesure-Devriès

Anik Lesure, née Devriès, est issue d’une famille de musiciens et d’écrivains (elle est l’arrière petite-fille de Théophile Gautier). Docteur de troisième cycle en musicologie, elle a effectué toute sa carrière professionnelle au C.N.R.S. (1966-2003) en collaborant à la grande entreprise internationale de catalogage des fonds anciens (sources imprimées et manuscrites antérieures à 1800) des bibliothèques musicales : RISM.

Spécialiste de l’histoire de l’édition musicale en France, elle est l’auteur, avec son mari François Lesure, d’un Dictionnaire des éditeurs de musique français en deux volumes (Genève, Minkoff, 1979 et 1988) et d’un ouvrage intitulé L’Édition musicale dans la presse parisienne au xviiie siècle, catalogue des annonces (Paris, C.N.R.S. éditions, 2005). Son nom est attaché à plusieurs publications d’ouvrages collectifs et à de nombreux articles sur les xviiie et xixe siècles.

Entre 1976 et 1998, elle a assuré au sein d’associations les fonctions de secrétaire et animatrice du Centre de documentation Claude Debussy (1976-1979), de vice-présidente de la commission de bibliographie de l’Association internationale des bibliothèques musicales (A.I.B.M.) (1989-1993) et de secrétaire générale de la Société française de musicologie (1990-1998).

Entre 1994 et 1998 elle a été responsable artistique des concerts du Carrousel du Louvre.

Publications

auteur de

  1. chapitre « Les démêlés de Verdi avec le Théâtre-Italien sous la direction de Toribio Calzado (1855-1863) », p. 235-262.
(couverture de L’Opéra en France et en Italie (1791-1925))

L’Opéra en France et en Italie (1791-1925)

une scène privilégiée d’échanges littéraires et musicaux
(direction scientifique)

auteur de

  1. article « Paris et la dissémination des éditions musicales entre 1700 et 1830 », p. 293-297.
(couverture de Revue de musicologie, t. 84/2 (1998))

« Revue de musicologie, t. 84/2 (1998) »

    auteur de

    1. article « Le commerce de l’édition musicale française au xixe siècle : les chiffres du déclin », p. 263-296.
    (couverture de Revue de musicologie, t. 79/2 (1993))

    « Revue de musicologie, t. 79/2 (1993) »

      auteur de

      1. article « La maison Brandus : heurs et malheurs d’un commerce d’éditions musicales du xixe siècle », p. 51-82.
      (couverture de Revue de musicologie, t. 70/1 (1984))

      « Revue de musicologie, t. 70/1 (1984) »

        (couverture de Olivier Messiaen)

        Olivier Messiaen

        le livre du centenaire
        et (coordination)

        Format bibliographique à copier

        Lesure-Devriès, Anik. « Les démêlés de Verdi avec le Théâtre-Italien sous la direction de Toribio Calzado (1855-1863) », L’Opéra en France et en Italie (1791-1925), une scène privilégiée d’échanges littéraires et musicaux, direction scientifique de Hervé Lacombe, Société française de musicologie, 2000, p. 235-262.
        Lesure-Devriès, Anik. « Paris et la dissémination des éditions musicales entre 1700 et 1830 », Orgues nouvelles, tome 84, n° 2, 1998 : « Revue de musicologie, t. 84/2 (1998) (Revue de musicologie tome 84, n° 2, 1998) », Société française de musicologie, p. 293-297.
        Lesure-Devriès, Anik. « Le commerce de l’édition musicale française au xixe siècle : les chiffres du déclin », Orgues nouvelles, tome 79, n° 2, 1993 : « Revue de musicologie, t. 79/2 (1993) (Revue de musicologie tome 79, n° 2, 1993) », Société française de musicologie, p. 263-296.
        Lesure-Devriès, Anik. « La maison Brandus : heurs et malheurs d’un commerce d’éditions musicales du xixe siècle », Revue de musicologie, tome 70, n° 1, 1984 : « Revue de musicologie, t. 70/1 (1984) (Revue de musicologie tome 70, n° 1, 1984) », Société française de musicologie, p. 51-82.
        Lesure-Devriès, Anik & Samuel, Claude (coordination). Olivier Messiaen, le livre du centenaire, Symétrie, 2008, 304 p.