Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Christophe Corbier

Agrégé de lettres classiques, docteur en littérature comparée, Christophe Corbier étudie la réception de la Grèce antique dans la littérature et la musique aux xixe et xxe siècles, notamment dans le domaine lyrique.  Il se consacre parallèlement à l’étude de l’œuvre du compositeur Maurice Emmanuel (Maurice Emmanuel, Bleu Nuit, 2007 ; Poésie, musique et danse : Maurice Emmanuel et l’hellénisme, Classiques Garnier, à paraître). Il prépare actuellement une édition de la correspondance de Maurice Emmanuel.

Publications

auteur de

  1. article « Performing Antiquity. Ancient Greek Music and Dance from Paris to Delphi, 1890-1930 », p. 501-503.
(couverture de Revue de musicologie, t. 106/2 (2020))

« Revue de musicologie, t. 106/2 (2020) »

    auteur de

    1. chapitre « Maurice Emmanuel et le prix de Rome, cette « odieuse et puérile cuisine » », p. 749-761.
    (couverture de Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968))

    Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968)

    et (coordination)

    auteur de

    1. chapitre « Des Troyens (1863) d’Hector Berlioz à Salamine (1929) de Maurice Emmanuel  : le renouveau de la tragédie lyrique », p. 433-459.
    (couverture de L’invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle)

    L’invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle

    et (coordination)

    Format bibliographique à copier

    Corbier, Christophe. « Performing Antiquity. Ancient Greek Music and Dance from Paris to Delphi, 1890-1930 », Revue de musicologie, tome 106, n° 2, 2020 : « Revue de musicologie, t. 106/2 (2020) (Revue de musicologie tome 106, n° 2, 2020) », Société française de musicologie, p. 501-503.
    Corbier, Christophe. « Maurice Emmanuel et le prix de Rome, cette « odieuse et puérile cuisine » », Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968), coordination de Julia Lu et Alexandre Dratwicki, Symétrie, 2011, p. 749-761.
    Corbier, Christophe. « Des Troyens (1863) d’Hector Berlioz à Salamine (1929) de Maurice Emmanuel  : le renouveau de la tragédie lyrique », L’invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle, coordination de Agnès Terrier et Alexandre Dratwicki, Symétrie, 2010, p. 433-459.