• français
  • English

L’invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle

et (coordination)

préface de
Jérôme Deschamps

(couverture de L’invention des genres lyriques français et leur redécouverte au xixe siècle)
  • extraits .pdf (730 ko)
  • livre
  • ISBN 978-2-914373-65-4
  • 17 x 24 cm (ép. 37 mm)
  • cousu broché
  • 566 pages
  • 1 052 g
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : Perpetuum mobile
  • prix public TTC : 50,00 €
  • En collaboration avec le Palazzetto Bru Zane – Centre de musique romantique française.

Pour la première fois, un ouvrage s’intéresse de manière concomitante aux genres de la tragédie lyrique et de l’opéra-comique, le second se nourrissant fortement de la caricature du premier. Les passerelles lancées entre l’un et l’autre sont multiples : rapport au merveilleux, travail sur la déclamation, modernité musicale et enjeux sociaux et politiques. Autre nouveauté abordée, la question de la résurgence cet opéra « classique » au xixe siècle. Abandonnant les deux genres à l’acmé de leur notoriété (vers 1780), le lecteur les retrouve – dans une troisième partie – environ un siècle plus tard, à une époque où les conceptions romantiques de l’opéra font d’Armide ou de Richard Cœur-de-lion des curiosités divertissantes. Un culte pour la grandeur classique trouve alors de fervents défenseurs, dont les plus zélés insufflent à leurs propres compositions une saveur passéiste. C’est dans ce contexte que s’inscrivent, au tournant du xxe siècle, Pénélope de Fauré, Déjanire de Saint-Saëns ou Salamine de Maurice Emmanuel.

Erratum

Une malencontreuse erreur technique a entraîné un décalage dans les numéros de pages des index. Il faut retirer 6 à tous les numéros de page imprimés dans les index. Vous pouvez télécharger un fichier pdf cherchable comprenant les pdf index corrigés et remplaçant les pages 517 à 550.

Panorama de presse

Panorama aussi varié que précis, à la fois exemplaire du point de vue scientifique et accessible à tout lecteur curieux.

Michel Gribenski, Classica

Un recueil […] toujours enrichissant, qu’il serait dommage de réserver aux spécialistes.

Michel Parouty, Diapason

Un ouvrage imposant, fouillé, passionnant, érudit, et qui soudainement éclaire tout l’opéra français d’une lumière inédite. Indispensable.

Bruno Peeters, Crescendo

Une incitation décisive à la redécouverte de tout un répertoire lyrique.

André Segond, Publications de l’opéra de Marseille

Agnès Terrier et Alexandre Dratwicki ont coordonné une vingtaine de contributions dont l’originalité n’a d’égale que l’accessibilité au grand public de recherches connues jusqu’alors des seuls spécialistes.
Une publication d’un intérêt majeur, agrémentée de photographies et d’exemples musicaux, toujours soignée par l’éditeur.

Philippe Zwang, Historiens & Géographes

On ne peut que se féliciter de la publication d’un tel florilège d’essais d’une telle qualité, et l’ouvrage […] restera […] un jalon incontournable de l’étude de ce répertoire. Un ouvrage qui doit donc figurer dans toute bibliothèque, où il sera de la plus grande utilité tant aux spécialistes qu’aux amateurs.

Jean-Marcel Humbert, Forumopera.com

Sommaire

  • Introduction
    p. 1-2

    Agnès Terrier , Alexandre Dratwicki

  • Préface
    p. 3-5

    Jérôme Deschamps

  • L’invention de la tragédie lyrique
    p. 7-115
  • Le récitatif italien de Lully
    p. 9-24

    Barbara Nestola

  • Gestation et naissance du récitatif français. Lecture métrique et lectures prosodiques aux origines de la tragédie lyrique
    p. 25-39

    Olivier Bettens

  • Racines vocales et dramatiques de l’opéra français  : l’air de cour et ses premiers grands récits
    p. 41-52

    Georgie Durosoir

  • Hercule à la croisée des discours  : de la «  naissance  » des ­dynasties à l’«  invention  » de l’opéra
    p. 53-66

    Katharina Piechocki

  • Quinault et l’invention du livret d’opéra français  : les «  styles  » de Cadmus et d’Alceste
    p. 67-78

    Buford Norman

  • L’édition musicale française avant et après Lully
    p. 79-98

    Laurent Guillo

  • Soixante ans de réception de la musique de Lully en Hollande (1655-1715)
    p. 99-115

    Rudolf Rasch

  • La naissance de l’opéra-comique
    p. 117-267
  • Inconnaissance de la Foire
    p. 119-151

    Nathalie Rizzoni

  • Monsieur l’Opéra-Comique, Madame la Foire et autres personnages, ou pourquoi s’auto-représenter sur la scène de l’opéra-comique ?
    p. 153-161

    Isabelle Martin

  • Airs populaires et parodies d’opéra  : jeux de sens dans les vaudevilles aux théâtres de la Foire et à la Comédie-Italienne
    p. 163-175

    Françoise Rubellin

  • Naissance de l’interprétation de l’opéra-comique sur les scènes des Lumières
    p. 177-195

    Sabine Chaouche

  • Les vaudevilles issus de l’opéra ou la porosité des frontières entre l’opéra et l’opéra-comique
    p. 197-209

    Judith Le Blanc

  • Jean-Joseph Mouret et la comédie lyrique Les Amours de Ragonde
    p. 211-223

    Catherine Cessac

  • Le théâtre musical à la Comédie-Italienne
    p. 225-238

    Andrea Fabiano

  • Le matériel musical de l’opéra-comique
    p. 239-256

    David Charlton

  • Drame et opéra-comique  : une affaire de promiscuité
    p. 257-267

    Pierre Frantz

  • Les résurrections de l’opéra « classique »
    p. 269-513
  • Hommage original du XVIIIe siècle au maître Lully  : les parodies spirituelles
    p. 271-286

    Claire Picaut

  • Les «  deux âges du goût  »  : Lully, Rameau et l’écriture de l’histoire de l’opéra en France entre 1687 et 1764
    p. 287-307

    Jean-Claire Vançon

  • Lully d’un siècle à l’autre  : du modèle au mythe (1754-1774)
    p. 309-346

    Benoît Dratwicki

  • Du lieu à la programmation  : une remémoration concertée de l’ancien opéra-comique sur les scènes parisiennes (1840-1887)
    p. 347-385

    Sabine Teulon Lardic

  • Fa dièse ou fa bécarre  ? Pour une histoire des usages de Lully en France au XIXe siècle  : les partitions d’Edme-Marie-Ernest Deldevez (1856-1885)
    p. 387-407

    Jean-Claire Vançon

  • Redécouvrir la musique ancienne  : un nouvel exercice pour les lauréats du prix de Rome
    p. 409-432

    Alexandre Dratwicki

  • Des Troyens (1863) d’Hector Berlioz à Salamine (1929) de Maurice Emmanuel  : le renouveau de la tragédie lyrique
    p. 433-459

    Christophe Corbier

  • Atys en 1987  : invention de l’opéra français
    p. 461-478

    Laura Naudeix

  • De la scène à l’écran  : Lully au temple de Mémoire (1812-2000)
    p. 479-513

    Cédric Segond-Genovesi

  • Crédits photographiques
    p. 515-516
  • Index des œuvres
    p. 517-531
  • Index des personnes
    p. 533-550

© SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 9 décembre 2014

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...