Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Noël 2020 : -25 % sur une sélection de publications
voir la liste des articles en promotion

Cristóbal de Morales

Né à Séville peu avant 1500, Cristóbal de Morales reçoit sa première formation musicale à la cathédrale de cette même ville auprès de grands maîtres comme Castilleja et sans doute Peñalosa. Le jeune « clerc sévillan » commence ensuite sa carrière en tant que maître de chapelle, fonction qui le conduira notamment à la cathédrale de Plasencia dès 1527. Quelques années plus tard, en 1535, il s’installe à Rome et devient musicien à la chapelle Sixtine, l’un des postes musicaux les plus prestigieux de l’époque. Il y restera une dizaine d’années pendant lesquelles il composera et fera imprimer ses œuvres les plus connues. Après cet enrichissant séjour romain (1535-1545), Morales retourne en Espagne où il obtient successivement le poste de maître de chapelle à la cathédrale de Tolède (1545-1547) et de maître de musique du duc d’Arcos (1547), un aristocrate résidant près de Séville. En 1551, il est nommé maître de chapelle à Málaga où il restera jusqu’à sa mort en 1553. Sa production presque exclusivement sacrée comprend plus d’une vingtaine de messes, souvent sur cantus firmus liturgiques ou sur des thèmes profanes, comme la célèbre chanson Mille regretz de Josquin. Son genre de prédilection, le motet, résulte souvent de l’élaboration complexe d’une structure imitative toujours au service du texte. Enfin, ses Lamentations et surtout ses magnificat comptent parmi son répertoire le plus admiré, aussi bien de son vivant que de nos jours.

Publications

-25 %
NOËL 2020
16,00 €
12,00 €
(couverture de Missa cortilla  super fa re ut fa sol la)

Missa cortilla super fa re ut fa sol la

du manuscrit 5 de Valladolid

(édition scientifique)
(couverture de Magnificat du premier ton)

Magnificat du premier ton

du manuscrit 5 de Valladolid

(édition scientifique)
(couverture de Ego infelix peccator et Apostole Christi Jacobe)

Ego infelix peccator et Apostole Christi Jacobe


(édition scientifique)
(couverture de In diebus illis)

In diebus illis


(édition scientifique)
(couverture de Livre + 4 partitions : Magnificat I toni, Missa cortilla, Ego infelix peccator, In diebus illis & Apostoli Christi Jacobe)

Livre + 4 partitions : Magnificat I toni, Missa cortilla, Ego infelix peccator, In diebus illis & Apostoli Christi Jacobe


(édition scientifique)

Format bibliographique à copier

de Morales, Cristóbal, Diego Pacheco, Cristina (édition scientifique). Ego infelix peccator et Apostole Christi Jacobe, Symétrie, 2016, 12 p.
de Morales, Cristóbal, Diego Pacheco, Cristina (édition scientifique). In diebus illis, Symétrie, 2016, 8 p.
de Morales, Cristóbal, Diego Pacheco, Cristina (édition scientifique). Magnificat du premier ton, du manuscrit 5 de Valladolid, Symétrie, 2016, 24 p.
de Morales, Cristóbal, Diego Pacheco, Cristina (édition scientifique). Missa cortilla super fa re ut fa sol la, du manuscrit 5 de Valladolid, Symétrie, 2016, 38 p.
de Morales, Cristóbal, Diego Pacheco, Cristina (édition scientifique). Livre + 4 partitions : Magnificat I toni, Missa cortilla, Ego infelix peccator, In diebus illis & Apostoli Christi Jacobe, Symétrie, 2016.