Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Emmanuelle Kaës

Emmanuelle Kaës, ancienne élève de l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud, agrégée de lettres modernes est maître de conférences de grammaire et stylistique à l’université de Tours. Elle est l’auteur de Cette muse silencieuse et immobile, Paul Claudel et la peinture européenne (Champion, 1999) ainsi que de divers articles sur l’esthétique claudélienne dont « Le paradis de tristesse, art et mélancolie, chez Claudel », « Claudel et le cinéma »… Elle s’intéresse à la critique d’art et aux rapports entre littérature et peinture à l’époque contemporaine ; elle a publié plusieurs études sur Segalen, Butor et Michaux.

Publications

auteur de

  1. chapitre « « Parler une pensée musicale » : Poulenc lecteur d’Éluard, l’exemple du Travail du peintre », p. 229-246.
(couverture de Francis Poulenc et la voix)

Francis Poulenc et la voix

texte et contexte
(coordination)

Format bibliographique à copier

Kaës, Emmanuelle. « « Parler une pensée musicale » : Poulenc lecteur d’Éluard, l’exemple du Travail du peintre », Francis Poulenc et la voix, texte et contexte, coordination de Alban Ramaut, Symétrie, 2002, p. 229-246.