Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Ernest Chausson (1855-1899)

Alors que ses études le destinaient à une carrière d’avocat, Chausson, au seuil de ses vingt ans, hésita ainsi entre peinture, littérature et musique. En 1878, il trancha pour cette dernière. Il prit tout d’abord des cours privés avec Massenet, puis intégra le Conservatoire dans les classes de ce dernier et de Franck. Il avait plus de vingt-trois ans. En quelque vingt et une brèves années de création, il laissa plusieurs œuvres remarquables, dont un opéra unique, le Roi Arthus, une Symphonie en si bémol le Poème pour violon et orchestre, le Trio en sol mineur, le Concert pour violon, quatuor à cordes et piano et une cinquantaine mélodies dont Le Poème de l’amour et de la mer et Chanson perpétuelle.

Publications

(couverture de Les Dix Motets)

Les Dix Motets

opus 6, 12 et 16

(édition scientifique)
(couverture de Les Dix Motets)

Les Dix Motets

opus 6, 12 et 16

(édition scientifique)
(couverture de Poème de l’amour et de la mer)

Poème de l’amour et de la mer

transcription
(couverture de Poème de l’amour et de la mer)

Poème de l’amour et de la mer

transcription
(couverture de Poème de l’amour et de la mer)

Poème de l’amour et de la mer

transcription
(couverture de Poème de l’amour et de la mer)

Poème de l’amour et de la mer

transcription

Format bibliographique à copier

Chausson, Ernest, Bretaudeau, Isabelle (édition scientifique). Les Dix Motets, opus 6, 12 et 16, Symétrie, 2021, 116 p.
Chausson, Ernest, Bretaudeau, Isabelle (édition scientifique). Les Dix Motets, opus 6, 12 et 16, Symétrie, 2021, 30 p.
Chausson, Ernest. Poème de l’amour et de la mer, transcription, orchestration de Franck Villard, Symétrie, 2014, 67 p.
Chausson, Ernest. Poème de l’amour et de la mer, transcription, orchestration de Franck Villard, Symétrie, 2014, 67 p.
Chausson, Ernest. Poème de l’amour et de la mer, transcription, orchestration de Franck Villard, Symétrie, 2011.
Chausson, Ernest. Poème de l’amour et de la mer, transcription, orchestration de Franck Villard, Symétrie, 2011.