• français
  • English

Nicolas Dalayrac (1753-1809)

Né à Muret en Haute-Garonne le 8 juin 1753, Nicolas-Marie Dalayrac est fils d’un conseiller du roi. Il fait des études de droit et commence une carrière d’officier dans la garde du comte d’Artois. Sa formation musicale à Toulouse, puis des leçons privées de chant et de violon, ne portent leurs fruits qu’après la rencontre avec des musiciens parisiens, en particulier le violoniste et chef d’orchestre du concert des Amateurs, le chevalier de Saint-Georges. Il compose d’abord des pièces pour violon, dont plusieurs séries de quatuors à cordes entre 1775 et 1778. C’est au fameux et sulfureux baron de Bésenval que l’on doit la commande des premiers essais dramatiques de Dalayrac, Le Petit Souper et Le Chevalier à la mode, composés pour des théâtres de société parisiens (1781). Sa première production pour l’Opéra-Comique, L’Éclipse totale (1782), reçoit la protection de Marie-Antoinette. Mais c’est l’immense succès de Nina ou La Folle par amour (1786), dont le rôle-titre est assuré par l’actrice fétiche de la reine, madame Dugazon, qui propulse le compositeur et son librettiste attitré (Benoît-Joseph Marsollier des Vivetières) au premier rang des auteurs de l’Opéra-Comique pour plus de vingt ans. De 1780 à 1809, Dalayrac compose plus de cinquante-cinq opéras-comiques dont certains sont de véritables triomphes. Bien qu’il ait cédé à la tendance hyper expressive de ses contemporains révolutionnaires (par exemple, avec Camille, en 1791), Dalayrac incarne plutôt la permanence du comique et doit être considéré comme le successeur d’André-Ernest-Modeste Grétry.

Publications

comédie en trois actes
  • extraits .pdf (650 ko)
  • partition pour orchestre
  • conducteur et matériel
  • 8 min
  • ISMN 979-0-2318-0290-0
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 24 pages
  • location
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : série Centre de musique romantique française
comédie en deux actes
  • extraits .pdf (650 ko)
  • partition pour orchestre
  • conducteur et matériel
  • 5 min
  • ISMN 979-0-2318-0242-9
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 24 pages
  • location
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : série Centre de musique romantique française

Bibliographie

Dalayrac, Nicolas. Ouverture d’Azémya ou Les Sauvages, comédie en trois actes, Symétrie, 2009, 24 p.
Dalayrac, Nicolas. Ouverture de Renaud d’Ast, comédie en deux actes, Symétrie, 2007, 24 p.

© SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 15 août 2011

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...