• français
  • English

Pierre Boulez (1925-2016)

Né en 1925 à Montbrison (Loire), Pierre Boulez suit les cours d’harmonie d’Olivier Messiaen au Conservatoire de Paris. Il est nommé directeur de la musique de scène à la Compagnie Renaud-Barrault en 1946. Soucieux de la diffusion de la musique contemporaine et de l’évolution des rapports du public et de la création, Pierre Boulez, fonde en 1954 les concerts du Domaine musical (qu’il dirige jusqu’en 1967), puis en 1976 l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique (IRCAM) et l’Ensemble intercontemporain. Parallèlement, il entame une carrière internationale de chef d’orchestre et est nommé en 1971 chef permanent du B.B.C. Symphony Orchestra et directeur musical du New York Philharmonic Orchestra.

Professeur au Collège de France de 1976-1995, Pierre Boulez est l’auteur de nombreux écrits sur la musique. Il quitte la direction de l’IRCAM en 1992 et se consacre à la direction d’orchestre et à la composition.

Il dirige les meilleurs orchestres du monde et est régulièrement invité dans tous les grands festivals. L’année de son 70^e^ anniversaire est marquée par une tournée mondiale avec le London Symphony Orchestra, et la production de Moïse et Aaron à l’opéra d’Amsterdam dans une mise en scène de Peter Stein. Invité au Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence en juillet 1998, il dirige une nouvelle production de Barbe-Bleue de Bartók en collaboration avec la chorégraphe Pina Bausch. Une grande série de concerts avec le LSO en Europe et aux États-Unis, mettant en perspective le répertoire orchestral du xxe siècle domine les huit premiers mois de l’année de son 75^e^ anniversaire.

Compositeur en résidence au festival de Lucerne en 2002, il dirige en 2003-2004 le triptyque Renard, Tréteaux de maître Pierre et Pierrot lunaire dans une mise en scène de Klaus Michael Grüber au Festival d’art lyrique d’Aix-en-Provence et aux Festwochen de Vienne. Il revient à Bayreuth en 2004 et 2005 pour y monter Parsifal, mis en scène par Christoph Schlingensief.

L’année de ses 80 ans est marquée par de nombreux hommages et célébrations qui accompagnent ses tournées de concerts. Pierre Boulez se retire ensuite quelques mois qu’il consacre à la composition. Il reprend ses nombreuses activités à l’été 2006 et dirige l’œuvre symphonique de Mahler en alternance avec Daniel Barenboïm à Berlin à Pâques 2007 ainsi que la nouvelle production de la Maison des morts, mise en scène par Patrice Chéreau à Vienne, Amsterdam et Aix-en-Provence.

Tout à la fois compositeur, auteur, fondateur et chef d’orchestre, Pierre Boulez se voit décerner les distinctions telles que Prize of the Siemens Foundation, Leonie Sonning Prize, Praemium Imperiale of Japan, The Polar Music Prize, le Grawemeyer Award pour sa composition sur Incises et le Grammy Award de la meilleure composition contemporaine pour Répons. Il est à la tête d’une importante discographie qu’il développe en exclusivité avec Deutsche Grammophon depuis 1992. Son catalogue comprend une trentaine d’œuvres allant de la pièce soliste (Sonate pour piano, Dialogue de l’ombre double pour clarinette, Anthèmes pour violon) aux œuvres pour grand orchestre et chœur (Le Visage nuptial, Le Soleil des eaux) ou pour ensemble et électronique (Répons, ...explosante-fixe…). Ses dernières compositions sont sur Incises, créée en 1998 au Festival d’Edimbourg, Notations VII, créée en 1999 par Daniel Barenboïm à Chicago, et Dérive 2.

Publications

, et
  • extraits .pdf (760 ko)
  • numéro de revue
  • n° 10
  • ISBN 978-2-36485-020-0
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 42 pages
  • 135 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 12,00 €

    auteur de

    1. chapitre « Une sorte de principe d’incertitude… », p. 47-60.
    le livre du centenaire
    et (coordination)
    • extraits .pdf (1,4 Mo)
    • livre
    • ISBN 978-2-914373-39-5
    • 21 x 27,8 cm
    • relié cartonné avec disque audio
    • 304 pages
    • 1 428 g
    • épuisé
    • éditeur : Symétrie
    • collection et série : Perpetuum mobile

    préfacier de

    , et (coordination)
    • extraits .pdf (2,2 Mo)
    • livre
    • ISBN 978-2-914373-85-2
    • 17 x 24 cm
    • cousu broché
    • 624 pages
    • 1 190 g
    • éditeur : Symétrie
    • collection et série : Symétrie Recherche
    • prix public TTC : 64,00 €

    Bibliographie

    Boulez, Pierre & Mao-Takacs, Clément & Moysan, Bruno. « Mythes et mystiques à l’orée du xxe siècle de Szymanowski à Elgar (Tempus Perfectum n° 10) », Tempus Perfectum, n° 10, Symétrie, 42 pages.
    Boulez, Pierre. « Une sorte de principe d’incertitude… », Olivier Messiaen, le livre du centenaire, coordination de Anik Lesure-Devriès et Claude Samuel, Symétrie, 2008, p. 47-60.
    Branger, Jean-Christophe & Douche, Sylvie & Herlin, Denis (coordination). « Pelléas et Mélisande » cent ans après : études et documents, préface de Pierre Boulez (1925-2016), Symétrie, 2013, 624 p.

    © SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 12 septembre 2011

    SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

    ...