• français
  • English

Chant de l’oiseau qui n’existe pas

pour illustrer le poème de Claude Aveline

(couverture de Chant de l’oiseau qui n’existe pas)
  • partition pour flûte
  • ISMN 979-0-2318-0043-2
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier agrafé
  • 4 pages
  • 32 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 5,00 €

    Tout au long de sa vie, Sauguet a été lié avec des artistes de générations et d’horizons très divers : compositeurs, bien sûr, interprètes, chorégraphes et danseurs, poètes, hommes de théâtre, peintres et décorateurs, cinéastes… Il a souvent évoqué, notamment dans ses mémoires, La Musique, ma vie, ses nombreuses amitiés constituant dans son esprit une famille spirituelle à laquelle il a consacré nombre de pages de circonstance, hommages, témoignages (Prélude à une exposition de peinture, pour un vernissage à la galerie Rive gauche en 1937 ; Toast pour Henry Barraud pour célébrer l’action de ce dernier au sein des institutions radiophoniques françaises ; 80 notes clavecines pour clavecin, composé à l’occasion des 80 ans de Wanda Landowska).

    Le Chant de l’oiseau qui n’existe pas est écrit « pour illustrer le poème de [l’ami] Claude Aveline », extrait de son recueil Portrait de l’oiseau-qui-n’existe-pas et autres poèmes (éditions Hoffmann, Canada, 1961).

    Bruno Berenguer

    Panorama de presse

    La présentation des cinq partitions aujourd’hui éditées est agencée pour l’agrément de l’œil, avec illustrations du meilleur goût représentant l’auteur signées Isabelle Françaix.

    Traversières magazine

    © SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 28 septembre 2015

    SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

    ...