• français
  • English

Introduction à un solfège de l’audible

L’improvisation libre comme outil pratique

(couverture de Introduction à un solfège de l’audible)
  • extraits .pdf (680 ko)
  • livre
  • ISBN 978-2-914373-73-9
  • 15 x 21 cm (ép. 13 mm)
  • cousu broché
  • 192 pages
  • 295 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 25,50 €

Alain Savouret explore dans ce livre un domaine peu pensé par les compositeurs et les pédagogues  : comment guider et enseigner l’improvisation libre. Il le fait non pas en théoricien, mais en tirant les fruits de son expérience accumulée comme tuteur, entre autres, à la classe qu’il a dirigée au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris.
La nouveauté de ce domaine est telle que l’auteur doit forger quelques mots ou expressions pour attirer l’attention sur des réalités peu regardées habituellement des musiciens. Cela donne lieu à des jeux de mots qui font, peu à peu, entrevoir au lecteur une manière nouvelle d’écouter (qui devient «  l’hypothèse de la triple écoute  » en posture analytique) fondée sur les trois piliers que sont le temps, l’espace et la mémoire.
Cette première brique, modeste mais ambitieuse, vers un solfège de l’audible est peut-être un moyen de revenir au senti dans l’expression du musicien, à rebours du caractère souvent trop abstrait ou théorique de l’abord qui est donné aux musiques savantes (classique, jazz ou contemporaine) enseignées traditionnellement.
L’ouvrage est prolongé de quelques descriptions d’exercices, de textes complémentaires écrits par d’anciens élèves ou collaborateurs et se termine par des fiches pédagogiques (dont le pdf protocole de réalisation de « pièces haut-parlantes », 193 ko).

Sommaire

  • Avant-propos
    1
  • Remerciements
    5
  • Préambule : Les noces de l’espace et du temps
    7
  • Récits du cours
    11-38
  • Simulacre d’un premier cours d’improvisation libre
    11
  • Après ce simulacre de premier cours, quelques instantanés de cours passés
    20
  • Pistes terminologiques : l’ouverture aux « mots à moudre »
    33
  • L’expérience réfléchie
    39-54
  • Un « solfège de l’audible » pour l’apprentissage d’une « musique parlée » (les principes)
    39
  • Son « du dedans » et son « du dehors »
    44
  • Échos de classe
    55-74
  • La pratique du solfège : l’improvisation libre
    75-96
  • L’invention, branche maîtresse fondamentale
    76
  • L’alternance entre l’improvisation libre et l’improvisation incitée
    88
  • La théorie du solfège : hypothèse de la triple écoute et son lexique provisoire
    97-124
  • L’hypothèse de la triple écoute
    98
  • Les « mots à moudre », lexique provisoire et leurs exercices
    106
  • Conclusion ou cèdement ?
    125
  • Textes additionnels
    129-181
  • L’écoute comme événement corporel
    131

     Jean-Léon Pallandre

  • Le solfège de l’audible : de la pratique au concept
     135

    Sylvie Lannes

  • Intervallité
     145

    Alain Savouret

  • L’improvisation libre à l’écoute de notre modernité
    151

    Sylvie Lannes

  • La mémoire comme frein du temps, petite fable
    161

    Alain Savouret

  • Fiches pédagogiques
    167

Panorama de presse

Dans ce foisonnement maîtrisé, dans cet ouvrage polyphonique, le lecteur sent progressivement germer en lui les ferments d’une culture de l’audible qu’il lui faudra bien soigner, développer, arranger pour son propre compte. Pas d’autre issue à la sortie de cette introduction que de se mettre attentivement, joyeusement et personnellement au travail.

Jean-Léon Pallandre, Revue & Corrigée

Des fiches pédagogiques ainsi que des textes complémentaires écrits par des anciens élèves complètent cet ouvrage qui devrait constituer une lecture obligatoire pour tous les professeurs de musique (et autres musiciens).

Cristina Agosti-Gherban, Adem

© SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 5 décembre 2012

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...