Le Retour de Virginie

cantate sur un texte d’Auguste Rollet

réduction piano de
Vincent Boyer

(couverture de Le Retour de Virginie)
  • extraits .pdf (730 ko)
  • partition pour solistes et orchestre
  • réduction pour voix et piano
  • 30 min
  • ISMN 979-0-2318-0463-8
  • 21 x 29,7 cm (ép. 5 mm)
  • cahier agrafé
  • 67 pages
  • 190 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 30,00 €

Bien loin de constituer un ouvrage isolé dans ­l’œuvre de Saint-Saëns, Le Retour de Virginie appartient à un ensemble réalisé dans le contexte particulier du concours pour le prix de Rome. Institué en 1803, supprimé dans la foulée des événements de mai 1968, ce dernier fut pendant longtemps le plus convoité des prix français de composition musicale. Organisé par l’Institut, il garantissait à ses lauréats, à défaut de l’assu­rance d’une future carrière sans embûches, du moins l’entrée par la grande porte dans le monde artistique et quelques années de pension à la Villa Médicis. De fait, bien peu résistèrent à l’attrait de cette récompense susceptible de marquer avec éclat l’aboutissement de longues années d’études. Que le futur auteur de la Danse macabre, appelé à devenir l’un des plus ­illustres représentants de l’art académique français, ait pris part au concours n’a donc rien étonnant. En revanche, plus curieux est le fait qu’il ne parvint jamais à décrocher le fameux premier grand prix malgré deux tentatives en 1852 et en 1864.

Certes, Saint-Saëns est encore un jeune musicien inexpérimenté lorsqu’il s’inscrit au concours pour la première fois. Élève d’Halévy depuis 1849, il n’a que seize ans lorsqu’il entre en loge en juin 1852 pour la réalisation d’une fugue et d’un très joli Chœur des sylphes. Classé en tête des candidats à l’issue de ces premières épreuves, c’est sans doute avec une certaine confiance qu’il aborda, du 26 juin au 21 juillet suivant, la composition de sa cantate Le Retour de Virginie sur un poème d’Auguste Rollet d’après le roman de Bernardin de Saint-Pierre. Sa déception dut être grande à la proclamation des résultats : préférant couronner le travail de Léonce Cohen, le jury ne lui attribuait finalement aucune récompense. Bien des années plus tard, il reconnaîtra toutefois le bien fondé d’un jugement sans doute destiné à le retenir encore un peu sur les bancs du Conservatoire. C’est que tout en laissant entrevoir les réelles qualités de son auteur, cet ouvrage, il est vrai un peu hétérogène témoigne avant tout d’un musicien encore en devenir, subissant de très fortes ­influences. Ainsi, entre imitation à peine masquée de Mendelssohn et éléments de bel canto post-rossiniens, à travers l’exotisme de pacotille de la Danse nègre introductive, ou le final rappelant l’apothéose de Marguerite de la Damnation de Faust, il serait vain et illusoire de chercher à apprécier cette cantate à travers l’unique prisme de son auteur, fût-il appelé à un glorieux avenir. Œuvre de concours, œuvre de jeunesse, empreinte de savoirs autant que d’admirations où de naïvetés, c’est avant tout comme le précieux témoignage d’une esthétique à part qu’il convient aujourd’hui de l’aborder si l’on tient à en goûter pleinement les indé­niables réussites…

Cyril Bongers

Sommaire

  • Prélude
  • Danse de nègres
  • Récit : « Virginie ! » (Paul)
  • Air : « Échos de mon deuil solitaire » (Paul)
  • Scène et Duo : « Mon fils !… Sois heureux » (Marguerite, Paul)
  • récit et Duo : « Mon âme était partie » (Marguerite, Paul)
  • Trio : « Ivanhoé !… Quoi !… Lui ! » (Rebecca, Ivanhoé, Bois-Guilbert)
  • Récit : « Amis, entendez-vous la tempête naissante » (Le Missionnaire)
  • Prière : « Ô roi des cieux » (Marguerite, Paul, Le Missionnaire)
  • Finale : « Entendez-vous ? » (Marguerite, Paul, Le Missionnaire)
  • Finale : « Mon fils, elle est au ciel » (Marguerite, Paul, Le Missionnaire)

Extraits sonores

disque Un enregistrement sur disque compact du Retour de Virginie est disponible sous le label Glossa Music.

Nomenclature

voix et piano (réduction)

(couverture de Le Retour de Virginie)

Le Retour de Virginie

cantate sur un texte d’Auguste Rollet
  • extraits .pdf (730 ko)
  • partition pour solistes et orchestre
  • réduction pour voix et piano
  • 30 min
  • ISMN 979-0-2318-0463-8
  • 21 x 29,7 cm (ép. 5 mm)
  • cahier agrafé
  • 67 pages
  • 190 g
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 30,00 €
(couverture de Le Retour de Virginie)

Le Retour de Virginie

cantate
  • partition pour solistes et orchestre
  • conducteur et matériel
  • 26 min
  • ISMN 979-0-2318-0464-5
  • 21 x 29,7 cm
  • cahier à spirales
  • 164 pages
  • location
  • éditeur : Symétrie
  • collection et série : série Centre de musique romantique française

© SYMÉTRIE 1999-2018. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 31 mars 2018

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...