Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Pièces romantiques

pour piano

Hélène de Montgeroult a laissé une œuvre qui compte dans l’histoire de la musique de piano. Ce sont surtout les 114 études et les variations, fugues, fantaisie du Cours complet qui constituent un chaînon essentiel entre la génération de Mozart et Clementi et celle de Schumann, Mendelssohn et Chopin, que les études annoncent. Extrême sensibilité harmonique, parcours tonal déjà romantique, invention d’idiomes pianistiques qu’on retrouvera chez les romantiques, l’art d’Hélène de Montgeroult la place au premier rang de sa génération, celle de Dussek, Steibelt, Cramer, Field et Hummel, mais sans jamais avoir cédé, comme certains d’entre eux, aux effets faciles des pièces pittoresques et pots-pourris.

Jérôme Dorival

Sommaire

  • Préfacei
  • Forewordii
  • Étude n° 623
  • Étude n° 6611
  • Étude n° 9917
  • Étude n° 10123
  • Étude n° 10427
  • Étude n° 10633
  • Étude n° 10739
  • Étude n° 11145
  • Étude n° 11451

Extraits sonores

disquedisque
Deux enregistrements sur disques compacts des Pièces romantiques sont disponibles sous le label Hortus.

« Étude n° 62 »

« Étude n° 114 »