Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Wiener Konzert

cycle de cinq lieder sur des poèmes d’Heinrich Heine


Charles Bouisset (édition scientifique)

préface de

Cycle de cinq lieder d’après le Lyrisches Intermezzo de Heinrich Heine, ce « concert viennois » est le fruit, vert et mûr, des vingt-trois ans du jeune Olivier Greif. Le manuscrit fournit les dates précises de composition ou d’achèvement de chaque lied : 8 mai, 17 juin, 31 juillet, 18 juillet et 26 novembre 1973.

Le Wiener Konzert est officiellement créé à Paris le 24 avril 1974, avec Nell Froger, soprano, et l’auteur au piano, en la salle Cortot de l’École normale de musique, lors du 778^e^ concert de la Société nationale de musique. Jacqueline Thuilleux (Le Figaro, 8 mai) écrit : « Conçues sur des poèmes particulièrement lugubres de Heine, ces pièces retrouvent un climat proche de Mahler et séduisent par leur violence et leur causticité. »

Brigitte François-Sappey

Sommaire

1. Vergiftet sind meine Lieder (no 51 « Empoisonnés sont mes chants »)

2. Aus meinen großen Schmerzen (no 36 « De mes grandes douleurs »)

3. Wenn zwei voneinander scheiden (no 49 « Quand deux amants se quittent »)

4. Am Kreuzweg wird begraben (no 62 « Près du carrefour, on les enterre »)

5. Mein süßes Lieb, wenn du im Grab (no 32 « Mon doux amour, quand tu reposeras dans la tombe »)

Extraits sonores

disque
Un enregistrement sur disque compact du Wiener Konzert est disponible sous le label Saphir productions.

« Vergiftet sind meine Lieder »

« Aus meinen grossen Schmerzen »

« Wenn zwei voneinander scheiden »

« Am Kreuzweg wird begraben »

« Mein süßes Lieb, wenn du im Grab »