Soldes hiver 2022 : -25 % sur une sélection de publications
voir la liste des articles en promotion

Wiener Konzert

cycle de cinq lieder sur des poèmes d’Heinrich Heine


Charles Bouisset (édition scientifique)

préface de

Cycle de cinq lieder d’après le Lyrisches Intermezzo de Heinrich Heine, ce « concert viennois » est le fruit, vert et mûr, des vingt-trois ans du jeune Olivier Greif. Le manuscrit fournit les dates précises de composition ou d’achèvement de chaque lied : 8 mai, 17 juin, 31 juillet, 18 juillet et 26 novembre 1973.

Le Wiener Konzert est officiellement créé à Paris le 24 avril 1974, avec Nell Froger, soprano, et l’auteur au piano, en la salle Cortot de l’École normale de musique, lors du 778^e^ concert de la Société nationale de musique. Jacqueline Thuilleux (Le Figaro, 8 mai) écrit : « Conçues sur des poèmes particulièrement lugubres de Heine, ces pièces retrouvent un climat proche de Mahler et séduisent par leur violence et leur causticité. »

Brigitte François-Sappey

Sommaire

1. Vergiftet sind meine Lieder (no 51 « Empoisonnés sont mes chants »)

2. Aus meinen großen Schmerzen (no 36 « De mes grandes douleurs »)

3. Wenn zwei voneinander scheiden (no 49 « Quand deux amants se quittent »)

4. Am Kreuzweg wird begraben (no 62 « Près du carrefour, on les enterre »)

5. Mein süßes Lieb, wenn du im Grab (no 32 « Mon doux amour, quand tu reposeras dans la tombe »)

Extraits sonores

disque
Un enregistrement sur disque compact du Wiener Konzert est disponible sous le label Saphir productions.

« Vergiftet sind meine Lieder »

« Aus meinen grossen Schmerzen »

« Wenn zwei voneinander scheiden »

« Am Kreuzweg wird begraben »

« Mein süßes Lieb, wenn du im Grab »