Nous restons ouverts et servons vos commandes en toute sécurité !

Inga Mai Groote

Après avoir enseigné aux universités de Munich, Zürich, et Fribourg, Inga Mai Groote est maintenant professeure de musicologie à l’université de Heidelberg. Parmi ses nombreuses publications, citons notamment Musik in italienischen Akademien. Studien zur institutionellen Musikpflege 1543–1666 (Laaber, 2007) Analecta musicologica 39, Östliche Ouvertüren. Russische Musik in Paris 1870–1913 (Bärenreiter, 2014), Ludwig Senfl – zwischen Memoria, Markt und Musenkult, (Amadeus, 2013) et Pietro Torri, un musicista veronese alla corte di Baviera. Con la prima edizione moderna della musica per il torneo « Già dall’Isser ameno » (1718) (Della Scala, 2003). 

Publications

auteur de

  1. article « Contacts et coopérations entre la musicologie allemande et la Société française de musicologie dans les années 1920 », p. 529-550.
(couverture de Revue de musicologie, t. 103/2 (2017))

« Revue de musicologie, t. 103/2 (2017) »

Un siècle de musicologie en France. Histoire intelectuelle de la Revue de musicologie

    auteur de

    1. chapitre « «  Le dame accademiche  »  : présence musicale au féminin dans les académies italiennes », p. 143-158.
    (couverture de Pratiques musicales féminines)

    Pratiques musicales féminines

    discours, normes, représentations
    et (direction scientifique)

    Format bibliographique à copier

    Groote, Inga Mai. « Contacts et coopérations entre la musicologie allemande et la Société française de musicologie dans les années 1920 », Revue de musicologie, tome 103, n° 2, 2017 : « Revue de musicologie, t. 103/2 (2017). Un siècle de musicologie en France. Histoire intelectuelle de la Revue de musicologie (Revue de musicologie tome 103, n° 2, 2017) », Société française de musicologie, p. 529-550.
    Groote, Inga Mai. « «  Le dame accademiche  »  : présence musicale au féminin dans les académies italiennes », Pratiques musicales féminines, discours, normes, représentations, direction scientifique de Caroline Giron-Panel et Catherine Deutsch, Symétrie, 2016, p. 143-158.