Plein de nouveaux moyens de paiement ajoutés : Paypal, iDeal, Sofort, Giropay, virement.

Malika Combes

Après des recherches en histoire des politiques culturelles (sur les liens entre l’Ircam et le pouvoir politique), Malika Combes intègre l’E.H.E.S.S. et collabore avec le CRAL, croisant la question de l’esthétique musicale avec l’histoire des institutions culturelles dans le cadre d’une réflexion plus large sur les rapports entre art et politique au xxe siècle (thèse de doctorat en cours à l’E.H.E.S.S., Composer à Rome pour la France : étude de la section Musique de l’Académie de France à Rome 1961-1990).

Elle a travaillé au Monde de la Musique et à Radio classique (2003-2005), puis dans le secteur de l’édition (La Martinière Groupe, 2005-2009) et s’occupe aujourd’hui des publications en tant qu’ingénieur de recherche dans le cadre du projet A.N.R. Hermès « Histoires et théories de l’interprétation », dirigé par Françoise Lavocat (Paris VII).

Publications

auteur de

  1. chapitre « Le prix de Rome dans les années 1960 : un concours anachronique ? », p. 775-784.
  2. chapitre « Fin et devenir du concours de Rome », p. 787-799.
(couverture de Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968))

Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968)

et (coordination)

Format bibliographique à copier

Combes, Malika. « Le prix de Rome dans les années 1960 : un concours anachronique ? », Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968), coordination de Julia Lu et Alexandre Dratwicki, Symétrie, 2011, p. 775-784.
Combes, Malika. « Fin et devenir du concours de Rome », Le Concours du prix de Rome de musique (1803-1968), coordination de Julia Lu et Alexandre Dratwicki, Symétrie, 2011, p. 787-799.