Pierre-Marie Chemla

Pierre-Marie Chemla suit des études musicales à Lyon, puis à Paris. Une carrière de bassoniste lui permet d’aborder tous les répertoires de la musique occidentale, au sein de prestigieux orchestres français et européens (Opéra Royal de Bruxelles, Orchestre de Paris, Opéra de Lyon).

Il participe activement à la restauration des musiques anciennes sur instruments d’époque et se produit dans les formations de musique baroque européennes, avec lesquelles il enregistre une abondante discographie (ensemble Elyma, la Grande écurie et la chambre du roi, Ensemble baroque de Nice, Orchestre baroque de Montauban…).

À l’âge de vingt-neuf ans, il entreprend l’étude des musiques persane et indienne, et reçoit le choc musical qui va déterminer la suite de sa carrière. Il travaille le chant auprès de maîtres de musique savante (essentiellement avec Dariush Talaï). En 1989, grâce à l’appui des Châteaux de la Drôme, il organise une rencontre « Orient-Occident », réunissant des musiciens de l’Inde du Nord, d’Iran et d’Occident (chant grégorien).

Il est également l’auteur de conférences : Introduction à la musique de l’Inde du Nord ; De la sémiologie Grégorienne à l’anthropologie musicale ; Chant Grégorien trésor contemporain ; Le Manuscrit d’Apt dans l’univers médiéval ; L’improvisation dans les répertoires médiévaux, données successivement au conservatoire de Nice, au congrès des professeurs de formation musicale au conservatoire de Marseille au forum de la FNAC à Marseille, dans le cadre de Musique au temps des Papes (Avignon – octobre 2002) et au GRIM à Marseille (juin 2006).

En 2009, il est invité en résidence à Firminy pour une création l’église Le Corbusier réunissant danse et voix – Kilina Cremona et Pierre-Marie Chemla, dans un spectacle nommé Khataros. Il est membre de l’ensemble Organum, fondateur des « Orients Musicaux » et de l’ensemble Jubal dont il est le directeur artistique.

Pierre-Marie Chemla poursuit depuis trente ans son travail sur les répertoires médiévaux qu’il interprète à la lumière des musiques traditionnelles avec lesquelles il s’est familiarisé.

De 2004 à 2020, il a enseigné le basson et le chant grégorien au conservatoire national de région de Marseille.

Publications

(couverture de « Le Loin-Près »)

À PARAÎTRE

« Le Loin-Près »

Le chant grégorien en héritage

Format bibliographique à copier

Chemla, Pierre-Marie. « Le Loin-Près ». Le chant grégorien en héritage, Symétrie, 2020, 160 p.