• français
  • English

Le Modèle et l’Invention

Olivier Messiaen et la technique de l’emprunt

, et

préface de
George Benjamin

(couverture de Le Modèle et l’Invention)
  • livre
  • ISBN 978-2-36485-045-3
  • 17 x 24 cm
  • cousu broché
  • 652 pages
  • à paraître
  • pré-vente
  • éditeur : Symétrie
  • prix public TTC : 65,00 €
  • Publié avec le soutien de la Fondation de France et du Centre national de livre.

Pour composer, Messiaen emprunte des matériaux mélodiques, harmoniques et rythmiques aux œuvres du passé, lointain ou récent, et se forge des techniques de transformation pour en faire la matière de sa propre musique, se constituant ainsi une véritable méthode, extrêmement personnelle et aboutie. Connue jusqu’à présent dans quelques rares cas très isolés, jamais formulée comme telle par le compositeur malgré son affleurement, elle s’avère en réalité constituer une clé de lecture permettant de reconsidérer l’ensemble de son atelier de compositeur.

Après un premier questionnement sur notre connaissance des processus créateurs d’Olivier Messiaen, l’ouvrage propose de formuler une théorie de ce que nous nommons « technique de l’emprunt » par une étude précise des écrits théoriques du compositeur. Le cœur de l’ouvrage étudie la relation de Messiaen à ses différentes sources d’emprunts et démontre l’immense diversité du champ d’application de sa méthode et l’impact concret de ces sources sur sa pratique de compositeur.

Sommaire

  • Préface
    1-2
  • Introduction
    3-22
  • Relire les écrits d’Olivier Messiaen : comprendre et formuler la technique de l’emprunt
  • L’emprunt mélodique
    25-50
  • L’emprunt harmonique
    51-86
  • L’emprunt rythmique
    87-118
  • Collecter l’emprunt : entrer dans l’imaginaire créatif d’Olivier Messiaen
  • Introduction
    121-132
  • Claude Debussy
    133-184
  • Maurice Ravel
    185-226
  • Jules Massenet
    227-244
  • André Jolivet
    245-274
  • La galerie des Modernes : Honegger, Stravinski, Prokofiev, Tournemire, Falla
    275-318
  • L’École de Vienne
    319-344
  • Le Plain-chant grégorien
    345-368
  • L’Inde de Joanny Grosset : un exotisme mystique
    369-394
  • La galerie ethnographique : les musiques exotiques d’Olivier Messiaen
    395-440
  • Les ombres des temps anciens : de quelques figures du xviiie siècle
    441-486
  • Postlude. Par-delà l’identification
    487-498
  • Composer avec l’emprunt
  • Introduction
    501-514
  • Les Corps glorieux (1939) : « L’Ange aux parfums »
    515-532
  • Rechant IV
    533-550
  • Turangalîla-Symphonie : un extrait de « Turangalîla 1 »
    551-564
  • « Amen des Anges, des Saints et du chant des oiseaux »
    565-586
  • Conclusion. Repenser Messiaen à travers l’emprunt
    587-612
  • Postface
    613-614
  • Index des œuvres de Messiaen
    615-618
  • Index des œuvres
    619-624
  • Index des personnes
    625-630
  • Bibliographie
    631-644
  • Index des figures de Technique de mon langage
    645-646

© SYMÉTRIE 1999-2017. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 17 octobre 2017

SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

...