Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Fibræ

Premier quatuor à cordes

Ce premier quatuor à cordes, pour répondre à la commande du format radiophonique Alla Breve, se divise en cinq mouvements principaux qui sont chacun d’une durée de deux minutes. Cependant et pour redonner rythme à la forme qu’impose un quatuor à cordes, chaque mouvement principal est à son tour divisé par des sections irrégulières allant de 6 à 60 secondes, tout en participant à un ensemble de gestes ou figures qui donne investiture à une étoffe particulière propre aux mouvements.

Le discours employé pour la forme est celui du contraste tant par les tempi que par les modes d’écoutes qu’ils proposent.

La signification du titre, qui comprend cinq lettres, signale l’importance que peut avoir à la fois la vue et le toucher dans ma perception à travers la musique. Si la musique aux dires de François Nicolas, ne pense pas seule, elle ne saurait pouvoir sentir seule ; FIBRÆ renvoie à la fibre comme aux acceptions textiles et anatomiques (fibræ lentis notamment) qui la travaille. Sous ce titre, deux mots issus d’un poème de Pierre Dalle Nogare traduisent en métaphores éprouvées l’élan précompositionel qui aura instruit dans ses fibres ce présent quatuor.

Je le dédie à Alain Bancquart pour son soixante-dixième anniversaire ainsi qu’aux membres du Quatuor Diotima.

Franck Christoph Yeznikian

Extraits sonores

Fibræ

Nomenclature

quatuor à cordes

Autres formes

(couverture de Fibræ)

À PARAÎTRE

Fibræ

Premier quatuor à cordes
(couverture de Fibræ)

À PARAÎTRE

Fibræ

Premier quatuor à cordes