La Valse de Camille Claudel

Étude-Statue n° 1 pour piano

La Valse de Camille Claudel est la première du cycle des Études-Statues, dont l’inspiration est provoquée à chaque fois par l’interprète. C’est en effet lui qui me propose une statue, et le jeu des résonances entre son choix, nos personnalités, ainsi que les mondes qui se rencontrent amènent alors de la musique.
Carine Zarifian m’a donc proposé cette Valse et j’ai structuré la pièce en trois moments s’enchaînant : un homme, une femme et une valse finale en guise de fusion harmonique et symbolique. J’ai travaillé autour de la complémentarité formelle, rythmique, en ayant à l’esprit les valses qui courent à l’abîme, comme chez Berlioz, Mahler ou, dans un autre genre, Brel…
Cette Valse est enfin une rencontre dans le moment présent entre deux individualités, un choix de danser, sans penser à hier ou à demain.

Benoît Menut

Nomenclature

piano