Recycle

pour ensemble instrumental

David Hudry

Titre aux significations croisées, [Re]cycle fait d’abord référence à la notion de cycle inhrente aux phénomènes d’évolution des êtres vivants, à ce qu’ils engendrent et fabriquent. Qu’il s’agisse des cycles biologiques des organismes vivants, ou bien encore du cycle de vie d’un produit, tout passe par une série d’étapes définissant la conception (naissance, prodution, fabrication), le développement (croissance, maturité) et l’achèvement (déclin, mort).
Le préfixe [Re] transpose la symbolique du cercle et du cycle vers celle de la spirale, représentation qui m’a accompagné tout au long de la composition de cette pièce. À la fois caractéristique du mouvement de la création qui se renouvelle sans cesse et de la permanence de l’être et des choses, la spirale en tant que symbole du mouvement et de l’évolution est omniprésente dans les structures de l’univers, de l’infiniment petit à l’infiniment grand. En ce sens, elle est sans doute le meilleur symbole de la vie, et de son corollaire, le temps.
Dans sa construction globale, [Re]cycle s’inspire de ces processus cycliques sans chercher à les systématiser. Les jeux de correspondances entre certains moments de la pièce créent une cohérence à l’échelle globale tout en proposant de nouvelles perceptions qui se distinguent par une recontextualisation des matériaux musicaux et l’épaisseur du temps écoulé.
La composition de cette pièce m’a aussi donné l’occasion de porter un regard introspectif sur mes réalisations musicales antérieures et sur ma démarche de composition tout en gardant à l’esprit que dans la nature « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » (Antoine Lavoisier), et qu’ « Inventer, c’est se ressouvenir » (Gérard de Nerval).
[Re]cycle est dédiée à ma grand-mère, Marie Hudry.

Nomenclature

pour ensemble instrumental