Frais de port à 0,01 € dès le premier article !

Vénus Philia

pour piano & harpe

Matière et esprit.
Vénus : cette sphère brulante gravitante autour de notre Soleil qui dialogue avec une déesse symbole de l’Amour. Ici la harpe, cordes verticales, en mouvement, tourbillonnante avec les cordes horizontales du piano. Cordes sensibles. Résonances et chants pour convoquer l’oracle. L’espace. Rayonnement d’une résonance l’une à l’autre, car quoi de plus éloquent qu’une corde vibrante où naît, vit, et enfin touche le silence dans sa disparition.
Voici, d’une façon très symbolique, tel un glacier du sentiment, ce que j’aimerais ici faire entendre de cette double entité.
Chiffres, exacts, et lettres antiques.
La déesse Vénus est la version romaine de la déesse grecque Aphrodite. Vénus est la déesse de l’Amour.
Ici, Vénus planète : pure matière.
Vénus est une des quatre planètes telluriques du Système solaire. Elle est la deuxième planète par ordre d’éloignement au Soleil, et la sixième par masse ou par taille décroissante.
Distance du Soleil : 108,2 millions km
Rayon : 6 052 km
Période de rotation (jour sidéral) : 243,023 jours
Vitesse de rotation (à l’équateur) : 6,52 km/h
Satellites connus : 0
Température d’équilibre du corps noir : 231,7 K (41,3 °C)
Et là: Vénus divinité, pur esprit.
Son nom grec : Aphrodite. Puis son nom latin : Vénus.
Ses parents : Jupiter et Dioné.
Ses frères et sœurs : Apollon, Diane, Bacchus, Mars, Mercure, Minerve, Vulcain.
Son enfant : Énée.
Et, enfin, sa fonction, au cœur du panthéon : figurer la déesse de l’Amour.
La mythologie romaine reprend la mythologie grecque. Les auteurs latins relaient la tradition grecque et évoquent parfois la déesse Vénus dans leurs histoires.
Dans les Métamorphoses, Ovide évoque Vénus et la présente comme étant une déesse dotée de grands pouvoirs et pouvant se montrer impitoyable.
VENUS ET LES CERASTES
Les Cérastes sont des monstres cornus qui dévorent leurs hôtes. Pour faire cesser ce carnage, Vénus les transforme en taureaux sauvages.
VENUS ET LES PROPETIDES
Les Propétides sont punies pour avoir nié l’existence de Vénus. La déesse les oblige à se prostituer puis elle les transforme en pierre.
Dans l’Énéide, Virgile cite plusieurs fois Vénus, mère d’Énée.

L’ÉNEIDE
Le troyen Anchise s’est épris de la déesse Vénus. Ils ont un enfant : Énée qui deviendra un prince troyen et un guerrier valeureux qui aura pour mission de fonder une cité nouvelle après la chute de Troie.

Nomenclature

pour piano & harpe