Visions de Nefertiti II

pour nonette

Courts-circuits.
Apparitions.
Variations infinies des vitesses oscillantes sur une myriade de plans, de lignes, de textures, de perspectives.
Ainsi, toujours, émergeant à l’aurore, de cette action mystérieuse que l’on nomme « rêve », ces territoires oniriques où la perception voyage vivement, où l’énergie se diffracte au prisme de l’esprit du rêveur.
Visions.
La Reine Nefertiti, je ne sais pourquoi ni comment, me parla, une nuit.
Voilà tout.
Sa folie m’enchanta.
Ici ; une transcription.
Ce cycle de musique de « chambres » s’essaye à traduire ces visions oniriques.

Philippe Schoeller

Nomenclature

pour flûte, harpe, piano, percussion, 2 violons, alto & 2 violoncelles