• français
  • English

Eugène Ysaÿe (1858-1931)

Né à Liège, Eugène Ysaÿe recevra ses premières leçons de son père, également violoniste. Bien vite, il sera l’élève de Vieuxtemps et de Wieniawski et entreprendra de brillantes tournées qui le conduiront dans les principaux pays d’Europe et aux États-Unis. Il retournera huit fois sur le continent américain, où son succès ne sera jamais démenti. Mais cette vie de virtuose ne doit pas oblitérer sa contribution réelle à l’art musical. En effet, Ysaÿe fut un grand pédagogue et, durant les douze années qu’il consacra à l’enseignement du violon au conservatoire de Bruxelles, il transmit à ses élèves un art et une technique qui puisaient leurs racines chez les grands maîtres du xixe siècle.
La création des concerts qui portèrent son nom fut aussi l’occasion, pour le musicien, de faire connaître le répertoire contemporain. De nombreux compositeurs lui dédièrent une ou plusieurs œuvres, certaines étant destinées au quatuor qu’il avait fondé. Citons, parmi d’autres, Chausson, Debussy, Lekeu, Fauré, Saint-Saëns…
Le catalogue de ses œuvres n’est pas très étendu, mais révèle la sensibilité de leur auteur. Notons un opéra en wallon, Pier li Houieu, qui élargit quelque peu le répertoire des œuvres musicales en langue wallonne, 6 sonates pour violon solo, et de nombreuses œuvres pour violon et orchestre dans une forme qu’il affectionnait particulièrement : le poème.

Publications

transcription de la sonate op. 28 pour violoncelle
  • extraits .pdf (800 ko)
  • partition pour alto
  • ISMN 979-0-56025-003-8
  • 24 x 32 cm
  • cahier agrafé
  • 8 pages
  • 62 g
  • éditeur : Artchipel
  • prix public TTC : 12,80 €

    Bibliographie

    Ysaÿe, Eugène. Sonate pour alto solo, transcription de la sonate op. 28 pour violoncelle, arrangement de Pierre Lenert, Artchipel, 2008, 8 p.

    © SYMÉTRIE 1999-2016. Reproduction interdite sans accord écrit. Page mise à jour le 12 septembre 2011

    SYMÉTRIE édition de livres et de partitions de musique

    ...